se taper des barres

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.


Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
 Composé de se taper et de barre.

Locution verbale [modifier le wikicode]

se taper des barres \Prononciation ?\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de taper)

  1. (Argot) Rire de bon cœur ; être pris de fou rire.
    • On passait des journées entières à se taper des barres, à rire devant des émissions débiles. — (Rose Emilien, Les Michetonneuses, éd. Don Quichotte, 2016)
    • Avec mes frère et sœurs, on dormait tous dans la même chambre et le soir, au lieu de se coucher, on se tapait des barres, impossible de dormir, jusqu'à ce qu'on entende le bruit des pas de mon père dans l'escalier. — (Osman Elkharraz, avec ‎Raymond Dikoume, Confessions d'un acteur déchu, éd. Stock, 2016)
    • Des larmes roulèrent sur ses joues (cette fois, ce ne pouvait être de la pluie !), son corps fier se courba, et il éclata violemment de rire. Sous les yeux consternés de ses pairs, il se bidonnait, il se tapait des barres, il se fendait la poire. — (Hubert Vittoz, Le Masque et la Poudre, vol. 3 : Sous la surface, éd. Walrus, 2015, chap. 4)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]