sodomiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Dérivé de sodomie avec le suffixe -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

sodomiser \so.dɔ.mi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sexualité) Pratiquer la sodomie.
    • Ils défièrent tous les mâles de la compagnie à les sodomiser, tout le monde se mit à l'entreprise, moi excepté, et Poinsinet, et personne ne put réussir ; mais après on nous donna en spectacle quatre ou cinq accouplements, où les abbés brillèrent tantôt actifs, et tantôt passifs. — (Giacomo Casanova, Histoire de ma vie, Tome II, La Pléiade, 2015, page 635.)
    • Les deux amants de la Delbène la sodomisent tour à tour. Inondée du foutre de Volmar, le mien coule très abondamment dans la bouche de la supérieure, et l'on procède enfin à la défloration de Laurette. — (Marquis de Sade, Juliette)
    • Celui qui sodomise une femme ne s'unit qu'à lui-même. — (Joë Bousquet, Traduit du silence, 1936)
  2. (Sans idée de sexe) Abuser de, exploiter.
    • Ce beau dirigeant [Barack Obama], noir dehors, mais bien blanc dedans, qui garde Guantanamo cette verrue du monde dit libre qui défigure Cuba, espionne le monde entier et soutient politiquement les islamistes qui sodomisent les printemps arabes, etc. — (Alain René Poirier, All my Worst-seller, 2015)
    • Les politiques sont d'odieux personnages qui nous sodomisent à longueur d'année et on leur paye encore la vaseline. — (Bernard Clovil, Pensées et maximes, 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]