soutenu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé du participe passé de soutenir.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin soutenu
\sut.ny\

soutenus
\sut.ny\
Féminin soutenue
\sut.ny\
soutenues
\sut.ny\

soutenu \sut.ny\

  1. (Grammaire) Caractère constamment élevé dans l'expression orale ou écrite, emprunt de noblesse.
    • Langage, style soutenu, par opposition à langage, style familier.
    • Dans ce roman, dans cette pièce de théâtre, les caractères sont soutenus, bien soutenus. Les personnages y restent fidèles à leur caractère tel que l’auteur l’a une fois tracé.
  2. (Peinture) Se dit d’une couleur franche et solide.
    • Couleur soutenue.
  3. Dont l’intérêt est vif.
    • Le secrétaire examinait le faux-col de Bert avec une attention soutenue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 158 de l’éd. de 1921)
    • L’intérêt est soutenu. L’action ne languit pas.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe soutenir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
soutenu

soutenu \su.tə.ny\

  1. Participe passé masculin singulier de soutenir.
    • Ce dernier combat, qu’il racontait à sa manière et dont sa mémoire troublée ne gardait que le résultat funeste, avait dû présenter de terribles dangers, car il était sans armes, tandis que ses adversaires étaient armés tous les deux, et, avant de broyer l’une contre l’autre, avec la vigueur que donne la manie, les têtes de maître Gruff et de sa femme, il avait soutenu de nombreux et redoutables assauts. — (Paul Féval, Les Mystères de Londres, 1844)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]