springen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du germanique *springan (anglais spring, néerlandais springen, danois springe, etc.) et, plus avant, variante nasalisée de l’indo-européen *(s)phrēg-[1] (« précipiter, répandre, verser ») qui donne aussi sprechen (« parler, se répandre en paroles »), le latin spargo (« répandre »), le tchèque pružit (« faire ressort, être élastique »).

Verbe [modifier le wikicode]

über eine Hürde springen

springen \ʃpʁɪŋən\ (voir la conjugaison)

  1. Sauter.
    • Sie springt zwei Meter hoch.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à springen de même sens, en allemand.

Verbe [modifier le wikicode]

Présent Prétérit
ik spring sprong
jij springt
hij, zij, het springt
wij springen sprongen
jullie springen
zij springen
u springt sprong
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben springend gesprongen

springen \spɾiŋ.ǝː\

  1. Sauter.
  2. Exploser.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]