tarin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Tarin, Tarín, tárin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Étymologie discutée ; voir les explications détaillées à Tarentaise.
(Nom 1) (XIVe siècle)[1] D’une onomatopée tar[1] ; « il a été ainsi nommé de son chant qui semble dire tarin tarin[2] ».
(Nom 2) (Vers 1900)[1] Étymologie obscure ; peut-être du précédent[1], par analogie entre le nez et le bec de l’oiseau.

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tarin
\ta.ʁɛ̃\
tarins
\ta.ʁɛ̃\
Féminin tarine
\ta.ʁin\
tarines
\ta.ʁin\

tarin \ta.ʁɛ̃\

  1. Relatif à Moûtiers ou à la Tarentaise, dans l’Isère.
    • Race bovine tarine.
  2. Relatif à Theys, commune française située dans le département de l’Isère.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tarin tarins
\ta.ʁɛ̃\
Tarin des aulnes (Carduelis spinus)

tarin \ta.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Ornithologie) Petit passereau chanteur, à bec conique et pointu et à plumage verdâtre.
    • Le serin, la linotte, le tarin, le bouvreuil semblent être naturellement musiciens. — (Buffon)
    • Le tarin, espiègle et confiant, venait se poser au front immobile des statues. — (George Sand, Lélia, 1833)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tarin tarins
\ta.ʁɛ̃\

tarin \ta.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Argot) (Populaire) Nez, gros nez.
    • Au début, on regarde ton tarin et puis plus personne n’y fait attention.
    • À notre entrée, il s’interrompt et lève vers nous des yeux de velours et un tarin comme on n’en voit que sur les caricatures antisémites. — (Léo Malet, Du rébecca rue des Rosiers, Robert Laffont, Paris, 1958)
    • Lalix se tamponne les mirettes et le tarin d’un mouchoir déjà tout humide tandis que s’élève lentement au-dessus du sol le couvre-chef compendieusement sus-décrit. — (Raymond Queneau, Les Fleurs bleues, Gallimard, Paris, 1965)
    • Par instants, d’un doigt impartial, il curait son conduit auditif ou son tarin plus camard qu’aquilin. — (Georges Perec, La Disparition, Gallimard, Paris, 1969)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tarin sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D’une onomatopée tar.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tarin
[taˈɾi]
tarins
[taˈɾis]

tarin [taˈɾi] (graphie normalisée) masculin

  1. (Ornithologie) Tarin, tarin des aulnes.

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]