tibétain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Tibétain

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Tibet avec le suffixe -ain.

Nom commun [modifier le wikicode]

tibétain \ti.be.tɛ̃\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Une variété linguistique bodique parlée, de nos jours ou auparavant, par des personnes de culture tibétaine.
    • Une fois arrivé en ZAPI 3 (lieu d’hébergement de la zone d’attente de Roissy), l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et des apatrides) le convoque à un premier entretien pour examiner sa demande d’asile, en tibétain Ü (de la région de l’Ü-Tsang), mais Peter parle le tibétain de la région de l’Amdo et ne comprend pas l’interprète. — (Sans interprète, comment exprimer ses craintes?, ANAFÉ, publié le 3 octobre 2016)
  2. (Linguistique) (En particulier) Le tibétain littéraire, forme standardisée du tibétain central.
    • Avant l'invasion chinoise, le tibétain avait le statut de langue officielle. Aujourd'hui, il s'essouffle, son apprentissage et son emploi sont en chute libre. — (Le tibétain, une langue menacée, Science Humaines, mai 2003, mensuel °138)
  3. (Sémiotique) Écriture utilisée pour cette langue.
  4. (Zoologie) Variété de tonkinois à poil mi-long (race de chat).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tibétain
\ti.be.tɛ̃\
tibétains
\ti.be.tɛ̃\
Féminin tibétaine
\ti.be.tɛn\
tibétaines
\ti.be.tɛn\

tibétain \ti.be.tɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif au peuple du Tibet, sa culture, ou sa langue.
    • Une anecdote très parlante qui s’est déroulée il y a quelques années dans une prison du Tibet central montre l’importance du rythme. Le règlement était écrit en chinois et les prisonniers tibétains ne pouvant le lire, un lama qui figurait parmi les prisonniers a dû le traduire: il l’a, bien entendu, composé en vers. Les prisonniers aimaient, parait-il, lire ce texte pour son rythme entraînant même si le contenu n’était guère enthousiasmant! — (Nicolas Tournadre, L'aire linguistique tibétaines et ses divers dialectes, Lalies n°25, Presses de l’Ecole Normale Supérieure, 2015, pages 7-56.)
    • Le rapport note que des Tibétains aux États-Unis et au Canada ont été soumis à de "l'intimidation et de l'espionnage par des agents chinois", y compris par un policier de New York d'origine tibétaine qui a été arrêté en septembre 2020 pour avoir travaillé avec des responsables chinois pour espionner la communauté tibétaine. — (La Presse canadienne, L'ingérence étrangère, une menace à la démocratie, selon un nouveau rapport, radio-canada.ca, 4 février 2021)
  2. Qui évoque le Tibet par l'éloignement et l'isolement.
    • Mieux encore, à deux pas de nous, l'homme qui s'est muré dans son cloître, et vit selon des règles qui nous sont inconnues, celui-là émerge véritablement dans des solitudes tibétaines, dans un éloignement où nul avion ne nous déposera jamais. — (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes (1939), VI, 1.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]