traduidu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot-valise composé de traduit et du comme dans « traduit du suédois » ou « traduit du portugais ».

Nom commun [modifier le wikicode]

traduidu \tʁa.dɥi.dy\ masculin singulier

  1. (Linguistique) (Péjoratif) Jargon résultant d’une mauvaise traduction.
    • Le sanscrit parle par exemple des « secrets mouvements de l’atman ». Comment dire, sans tomber dans le charabia du traduidu ? J’ai cru trouver une solution dans l’expression « le cœur profond », que j’ai empruntée à Wangrin, le merveilleux livre de Hampaté-Ba. — (Jean-Claude Carrière, Le Mahabharata, 1989, Presses-Pocket, 1992, p. 16)
    • Les étiquetages de nos produits de consommation courante sont rédigés dans des traductions serviles, non idiomatiques – Gaston Miron appelait cela le traduidu – bourrées de calques qui entrent dans la langue courante comme s’il s’agissait de formes françaises (meilleur avant, faible en gras, pain baguette, etc.). — (Lionel Meney, « Le français ne se dégrade pas, il change ! », www.vigile.net, 6 décembre 2003)
    • Chateaubriand visait le travers de ceux qui s’autorisent à méconnaître leur propre langue sous prétexte de fidélité à la langue qu’ils traduisent, qu’ils s’imaginent ainsi mieux servir. Ils n’aboutissent en fait qu’à un entre-deux, qui n’est plus une langue et qui ne l’est pas encore, et que Céline appelait le traduidu. — (Philippe Barthelet, Fou Forêt, Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2012)

Prononciation[modifier le wikicode]