tronçon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Dérivé du latin truncus (« tronqué, tronc ») devenu *trunceus en latin populaire ; avec le suffixe -on.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
tronçon tronçons
\tʀɔ̃.sɔ̃\

tronçon \tʀɔ̃.sɔ̃\ masculin

  1. Morceau coupé, section d'un objet allongé.
    • Couper par tronçons.
    • Tronçons d’anguille, de brochet.
    • Les tronçons de ce serpent remuent encore.
    • Mais une épave, un reste de carcasse, le tronçon d'un mât, une hune brisée, quelques planches, cela résiste, cela surnage, cela ne peut fondre ! (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Dans le canton de Mezel, la commune moribonde de Creisset avait encore, en 1906, 80 habitants. Au recensement de 1928, son nom même a disparu; il ne reste d'elle que quelques tronçons de murailles. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    1. Section d'une voirie, indépendante de l'ensemble du réseau, ou en faisant partie
      • Les tronçons d’un chemin de fer.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]