apathique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot apparu au XVIIIe siècle et dérivé du nom apathie (« absence de réaction »), lui même venant du grec ancien  (information à préciser ou à vérifier), apatheia (« impassibilité »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apathique apathiques
/a.pa.tik/

apathique /a.pa.tik/ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui souffre d’apathie.
  2. (Plus courant) (Familier) Qualifie quelqu'un de fatigué, mou et sans énergie.
    • Le Chartrain est cupide, apathique et salace, répliqua l’abbé Plomb ; cupide surtout, car la passion du lucre est ici, sous des dehors inertes, féroce. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Ce jeune homme est vraiment apathique.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
apathique apathiques
/a.pa.tik/

apathique /a.pa.tik/ masculin et féminin identiques

  1. Désigne une personne apathique.
    • Cet homme est connu pour être un apathique.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]