avachir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du moyen français avachir (« perdre de l’énergie ou de la force »), issu de l’ancien français avachir (« pendre, retomber »), d’origine germanique, du vieux bas francique *waikjan (« adoucir »), issu du proto-germanique *waikwijanan (« adoucir, rendre souple ; éviter »), lui-même issu de l’indo-européen *weig-, *weik- (« mou, souple ; éviter »). Cognat du vieux haut-allemand weihjan (« adoucir »), de l’anglo-saxon wǣcan(« affaiblir, oppresser, troubler »), du vieux norrois veikja (« rendre faible, affaiblir »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

avachir /a.va.ʃiʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Rendre mou, sans vigueur. (Pour des étoffes, du cuir, d’un habit, lorsqu’ils se déforment et s’affaissent par l’usage).
    • Ces bottes sont avachies.
  2. Rendre incapable de produire un effort.
    • Il est avachi dans le divan.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

s’avachir pronominal

  1. Devenir mou, sans vigueur.
    • Cet habit commence à s’avachir.
  2. Devenir incapable de produire un effort.
    • S’avachir sur le divan.
  3. (Par extension)
    • Sa taille s’avachit.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]