déité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin deitas, de deus « dieu ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
déité déités
/de.i.te/

déité /de.i.te/ féminin

  1. L’essence divine.
  2. Dieu ou déesse.
    • Les Grecs et les Romains ont fait régner de fausses déités. (Blaise Pascal, Juifs, 20)
    • […] Déités immortelles ! Mon fils serait vengé ! N’est-ce point une erreur ? (Voltaire, Scythes, IV, 8)
  3. Dieu ou déesse de la fable.
    • Vous avez fait la femme en voulant vous venger ; faites la déité [montrez-vous déesse], le sauvant du danger. (Tristan, Panthée, III, 1)
    • Elle jura par Pluton que toute l’engeance humaine serait bientôt du domaine des déités de là-bas. (Jean de la Fontaine, Fables, VIII, 20)
    • Pour voir ces déités nouvelles, le soleil tient encor ses coursiers arrêtés. (Jean-Baptiste Rousseau, Les Bains de Tomeri)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]