guérite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : guerite

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français garrette (« guérite »), ce mot étant dérivé de garir, guarir (« protéger, garantir »), il a suivi l’évolution phonétique de guérir en substituant le suffixe -ite (sans doute sur le modèle de fuite de fuir) à -ette.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
guérite guérites
/ɡe.ʁit/
Une guérite en pierre au fort de Joux

guérite /ɡe.ʁit/ féminin

  1. Petit abri pour les militaires, policiers en faction.
    • C’est cette mâle ritournelle
      Cette antienne virile
      Qui retentit dans la guérite
      De la vaillante sentinelle.
      (Fernande, Georges Brassens)
    • Si quelqu’un, du haut d’une guérite élevée, s’amusait à considérer le genre humain, comme les poètes disent que Jupiter le fait quelquefois, quelle foule de maux ne verrait-il pas assaillir de toutes parts la vie des misérables mortels. (Érasme, Éloge de la folie, 1509 ; traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
  2. Cabane de chantier.
  3. (Architecture) Dans les fortifications bastionnées, une guérite en pierre est une sorte d'échauguette permettant à un seul soldat de surveiller les alentours. Elle est généralement placée à l'angle d'un bastion, ou parfois sur la courtine entre deux bastions.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]