isobare

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Adjectif) (1863) Mot constitué des formants :
(Nom féminin) (fin xixe siècle) Substantif de l’adjectif.
(Nom masculin) (début xxe siècle) Substantif de l’adjectif.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
isobare isobares
/i.zo.baʁ/

isobare /i.zo.baʁ/ masculin et féminin identiques

  1. (Météorologie) Se dit de deux lieux où la pression atmosphérique est égale. Par extension,
    • Lignes isobares, courbes isobares : lignes, courbes indiquant ces lieux sur des cartes.
    • En présentant son mémoire sur la circulation atmosphérique (Petermann’s Mittheilungen, Ergänzungsheft, no 38), M. A. [Alexandre] Voyeikof fait ressortir l’importance des lignes isobares qui, d’après la loi si connue de Buys-Ballot, donnent la clef des vents. […] Sur les cartes de M. Voyeikof les isobares sont tracées de deux en deux millimètres. (Société de géographie, Les Isobares et les vents, Congrès international des sciences géographiques tenu à Paris du 1er au 11 août 1875 : Compte-rendu des séances, tome 1, Paris, 1878, p. 166)
  2. (Thermodynamique) Caractérise une transformation qui s’effectue à pression constante.
  3. (Chimie) Caractérise deux éléments qui possèdent le même nombre de nucléons (nombres de masse A identiques), contrairement aux nombres de protons (numéros atomiques Z différents).
    • Le carbone-14 et l’azote-14 (notation : {}_{\ 6}^{14}\operatorname{C} et {}_{\ 7}^{14}\operatorname{N}) sont deux éléments chimiques isobares.
    • L’élément « père » d’une désintégration bêta et l’élément « fils » sont isobares.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
isobare isobares
/i.zo.baʁ/

isobare /i.zo.baʁ/ féminin

  1. Substantif de l’adjectif : ligne, courbe reliant des lieux de même pression atmosphérique.
    • En présentant son mémoire sur la circulation atmosphérique (Petermann’s Mittheilungen, Ergänzungsheft, no 38), M. A. [Alexandre] Voyeikof fait ressortir l’importance des lignes isobares qui, d’après la loi si connue de Buys-Ballot, donnent la clef des vents. […] Sur les cartes de M. Voyeikof les isobares sont tracées de deux en deux millimètres. (Société de géographie, Les Isobares et les vents, Congrès international des sciences géographiques tenu à Paris du 1er au 11 août 1875 : Compte-rendu des séances, tome 1, Paris, 1878, p. 166)
    • […] je me suis demandé si les isobares de nos cartes journalières ne seraient pas modifiées notablement à mesure qu’on s’élève dans l’atmosphère. (Report of the Annual Meeting of the British Association for the Advancement of Science, Volume 1903, 1904)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
isobare isobares
/i.zo.baʁ/

isobare /i.zo.baʁ/ masculin

  1. (Chimie) Substantif de l’adjectif : noyaux ou atomes possédant le même nombre de nucléons.
    • Il est nécessaire, pour spécifier le modèle, de savoir comment l’énergie disponible au centre de masse se partage entre le centre de pionisation et les isobares. (CERN, nos. 13-20, 1965)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions manquantes. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]