joute

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : jouté

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de jouter [1].

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
joute joutes
/ʒut/

joute /ʒut/ féminin

  1. Combat à cheval d'homme à homme avec la lance.
    • Une joute à lances brisées, à fer émoulu.
    • Les joutes étaient des combats d'occasion qui se faisaient le plus souvent sans dresser des lices, en étendant des cordes qu'on nommait estachettes. (Le P. Ménestrier, De la chevalerie, p. 233, dans LACURNE.)
    • Il emporta le prix de la joute.
    • Joute sur l’eau ou joute nautique, Espèce de divertissement dans lequel deux hommes, placés chacun sur l’avant ou sur une plate- forme élevée à l’arrière d’un batelet, tâchent de se faire tomber à l’eau, en se poussant l’un l’autre avec de longues perches au moment où les bateaux s’approchent.
    • (Figuré),
    • Une joute d’éloquence.
    • Une joute de courtoisie.
  2. (Par extension) Toute espèce de combat entre deux hommes.
    • La joute d'Arlequin et de Scapin, qui se menacent avec grand bruit, se donnent quelques coups de bâton, et s'enfuient chacun de leur côté. (Jean le Rond D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 16 juin 1769.)
  3. (Figuré) Toute espèce de lutte ou de rivalité.
    • D'autres fois Psyché se divertissait à entendre un défi de rossignols, ou à voir un combat naval de cygnes, des tournois et des joutes de poissons. (Jean de la Fontaine, Psyché, I, p. 55.)
    • Quand, la première fois, un athlète nouveau Vient combattre en champ clos aux joutes du barreau. (Nicolas Boileau-Despréaux, Lutr. VI.)
  4. Il se dit de certains animaux qu'on fait combattre les uns contre les autres.
    • La joute des coqs.
    • La joute des cailles.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • joute sur l’eau : divertissement dans lequel deux hommes, placés chacun sur l'avant d'un batelet, tâchent de se faire tomber dans l'eau, en se poussant l'un l'autre avec de longues lances, au moment où les bateaux courent l'un contre l'autre.
  • jouteur

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe jouter
Indicatif Présent je joute
il/elle/on joute
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je joute
qu’il/elle/on joute
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
joute

joute /ʒut/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de jouter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de jouter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de jouter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de jouter.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif de jouter.

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Préposition[modifier | modifier le wikitexte]

joute /Prononciation ?/

  1. Variante de joste.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (joute)