décharge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : déchargé, decharge

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de décharger.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
décharge décharges
/de.ʃaʁʒ/

décharge féminin

  1. Action de décharger.
    • Assister à la décharge d’un ballot.
    • Les voituriers sont obligés de faire la décharge de leurs marchandises en tel endroit.
    1. Moment, endroit où cette action se fait.
      • Se trouver à la décharge d’un wagon, d’un paquebot.
  2. (Architecture) Construction faite pour soulager quelque partie d’un édifice du poids qui est au-dessus.
  3. (Droit) Acte par lequel on déclare une personne quitte ou libérée d’une dette, d’un dépôt, etc.
    • Un gardien dont le rôle était de donner aux croque-morts décharge, sur un registre, des cercueils qu'il avait comptés et vu inhumer, signa le livre et apposa son timbre en marge. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Décharge bonne et valable.
    • On ne saurait lui rien demander, il a sa décharge.
    • On lui a donné une décharge de tout.
    • Demander, obtenir décharge.
    • Donner quittance et décharge.
    • Payer tant à la décharge de quelqu’un, à la décharge d’un compte, Payer tant en déduction de ce que doit quelqu’un, de ce qui est porté sur un compte.
    • On dit aussi Porter une somme en décharge, Indiquer sur le registre, sur le compte, qu’elle a été acquittée.
  4. (Droit) Justification, avantage qui résulte pour l’accusé des circonstances ou des dépositions favorables.
    • Informer à charge et à décharge.
    • Ils ont tous parlé à votre décharge.
    • La déposition des témoins est à la décharge de l’accusé.
    • Entendre les témoins à charge et à décharge.
  5. Soulagement.
    • C’est une décharge considérable pour l’état.
    • Je vous en avertis pour la décharge de ma conscience.
  6. Fait de plusieurs armes à feu qui tirent à la fois.
    • Des détonations retentissaient incessamment, comparables aux décharges continues d'une formidable artillerie. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • …en vain les courtisans joyeux espéraient qu'avec quelques décharges on pourrait réduire au silence, ces braillards, ces bourgeois et ces ouvriers qui voulaient des réformes. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • (Par analogie)Ils répondirent donc par une décharge de leurs grandes arbalètes, de leurs arcs, de leurs frondes et autres armes. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Par extension) (Familier) Une décharge de coups de bâton, Une bastonnade.
  7. (Par extension) Explosion de l’électricité accumulée à la surface d’une machine, d’une batterie électrique.
  8. Écoulement des eaux d’un bassin, d’un canal, etc.
  9. Ouverture qui donne issue aux eaux d’un étang, d’une fontaine, etc., soit pour les empêcher de déborder, soit pour qu’elles s’écoulent entièrement.
    • Décharge de fond.
    • Décharge de superficie.
    • Pratiquer une décharge.
    • La fontaine a sa décharge à deux pas de là.
  10. Réservoir ou bassin qui reçoit le trop-plein d’une rivière, d’un lac, d’une fontaine, etc.
    • Établir une décharge.
  11. (Vieilli) Lieu où, dans une maison, on rangeait ce qui n’était pas d’un usage ordinaire, ou ce qui aurait causé de l’embarras. On dit aujourd’hui débarras.
  12. (Industrie) Lieu où l'on entrepose les déchets, les débris.
    • Je vais déposer ma vieille télé à la décharge publique.
  13. (Imprimerie) Feuille de papier qu’on presse sur une forme pour en sécher les caractères.
  14. (Livre) Marque d’encre sur les feuillets précédant la page dont l’encre est en excès.
    • Les Idylles de Bion et de Moschus, traduites de Grec en Vers François, avec des Remarques, ‎A Lyon, Chez Horace Molin, 1697 Deux parties en un volume in-12 […]. Titre et faux-titre en rouge et noir. (Quelques rousseurs, décharges des titres rouges, petit grattage sans conséquence au premier faux-titre.) (Catalogue de la Librairie Picard, Paris, Référence 00233321)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe décharger
Indicatif Présent je décharge
il/elle/on décharge
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je décharge
qu’il/elle/on décharge
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
décharge

décharge /de.ʃaʁʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de décharger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de décharger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de décharger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de décharger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de décharger.

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]