fontaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Fontaine

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du bas latin fontana « (« source, fontaine ») », adjectif féminin substantivé de fontanus « de source », dérivé du latin classique fons « source, fontaine » (cf. italien fonte, espagnol fuente, portugais fonte).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
fontaine fontaines
/fɔ̃.tɛn/
Fontaine Trevi à Rome

fontaine /fɔ̃.tɛn/ féminin

  1. Eau vive qui sort de terre.
    • Là, an fond d’un chemin creux, à côté d’un bouquet de jeunes saules, je trouvai la fontaine dont l’existence a pu seule rendre Chausey habitable. La présence d’une source sur ce bloc de granit, à plusieurs lieues des côtes, est un fait très curieux et passablement difficile à expliquer. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
    • […], et une fontaine qui ne jaillissait, de mémoire d’homme, qu’à la fonte des neiges, avait coulé sans interruption depuis. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Qui n'a même reconnu un vestige des anciens cultes païens dans ces libations faites à des fontaines sacrées que leurs propriétés curatives ont rendues célèbres ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Un aqueduc du IIe siècle, long de 3 km amenait l'eau de la fontaine Bonnet pour alimenter des thermes gallo-romains, situés à un carrefour des voies antiques près de l'actuel presbytère d’Arthon. (Le Petit Futé Loire-Atlantique 2012-2013, p.119)
  2. (Par extension) Corps d’architecture qui sert pour l’écoulement, pour le jeu des eaux d’une fontaine.
    • La fontaine des Innocents. La fontaine Molière. Une fontaine ornée de statues, de vases.
    • Installer une fontaine dans un jardin public, sur une place. Fontaines lumineuses.
    • Que je boive à fond
      L'eau de toutes les fon-
      taines
      Wallace,
      Si, dès aujourd'hui,
      Tu n'es pas séduit
      Par la grâce
      De cette jolie fée
      Qui d'un bouge a fait
      Un palace.
      (Georges Brassens, Le Bistrot, in Les Funérailles d'antan, 1960)
  3. (Vieilli) Récipient dans lequel on garde de l’eau, pour les usages domestiques.
    • Fontaine de grès. Fontaine de cuivre. Fontaine à filtre. Le robinet d’une fontaine.
  4. (Physique) Machine d’où l’on fait jaillir un liquide par la pression et la force élastique de l’air.
    • Fontaine de compression. Fontaine de Héron.
  5. (Jonglerie) Figure faite avec un nombre pair d’objets qui consiste à lancer chacun à la même main.
  6. (Cuisine) Tas de farine au centre duquel on fait un trou en vue d'y incorporer un liquide, un œuf, etc.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • il ne faut pas dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau (il ne faut jamais assurer qu’on n’aura pas besoin de telle personne ou de telle chose)
  • Fontaine de Jouvence : fontaine fabuleuse qui aurait la vertu de rajeunir quiconque boirait de son eau.
  • Il a bu de l’eau de la fontaine de Jouvence : se dit en parlant d’une personne qui paraît rajeunie.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

fontaine /fɔ̃.tɛn/

  1. Féminin singulier de fontain.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]