source

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : sourcé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Ancien participe passé féminin substantivé de sourdre (masculin : sours), issu du bas-latin sursus, simplification du latin classique surrectus du participe de surgere (« surgir »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
source sources
/suʁs/
Source de la Buèges. (1)

source /suʁs/ féminin

  1. Endroit d’où sort l’eau qui est transportée dans les rivières.
    • En vain, j’avais cherché un ru, […], ou bien une source, […], une petite source qui dort dans sa niche de terre moussue, pareille aux niches où nichent les saints campagnards. ({Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Pour procéder méthodiquement, il commença par se rendre chez le maire et s’enquit de l’état des sources alimentant la commune. (Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Par extension) Endroit d'où sort quelque liquide.
    • Ce bouillonnement provenait d’une source sous-marine de naphte, et il a suffi de ce fragment de cigare pour l’enflammer. (Verne, Claudius Bombarnac, 1892)
  3. (Figuré) Origine ; principe ; cause.
    • Il jugea que l’enquête rigoureuse et sévère qui s’imposait devait lui faire découvrir la source occulte de cette extraordinaire épidémie. (Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Dans beaucoup de cas, les artisans, obligés de se rendre aux nouvelles sources de labeur, se sont déracinés et sont devenus, loin de leur contrée natale, des sans-foyer… (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • De toute façon, l’État d’Europe occidentale, en tant qu’expression de la réalité politique et source impersonnelle du droit public, est une institution relativement récente. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, trad. Odette Guitard, 1992)
  4. Référence, indication de l'origine d'une information, d'une citation.
    • Un système continu de notes met le lecteur à même de vérifier d'après les sources toutes les propositions du texte. Dans ces notes, on s'est borné strictement aux citations de première main, je veux dire à l'indication des passages originaux sur lesquels chaque assertion ou chaque conjecture s'appuie. (Renan , Vie de Jésus, 1863)
    • L' indication des sources est un gage de sérieux. - « La Judée l'attirait comme par un charme; il voulut tenter un dernier effort pour gagner la ville rebelle, et sembla prendre à tâche de justifier le proverbe qu'un prophète ne doit point mourir hors de Jérusalem [939]
      939 - On ignore à quel livre est empruntée cette citation.  »
      (Renan , Vie de Jésus, 1863)
    • Une longue fréquentation des ouvrages ésotériques m’a souvent fait croiser des ouvrages bourrés d’affirmations non vérifiées et […] garnis de citations introuvables, car les sources n’étaient pas fournies […]. (Les grands esprits manipulés par les astrologues, dans Le Québec sceptique, n°56, p. 29, printemps 2005)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
source sources
/suʁs/

source /suʁs/ masculin

  1. (Par ellipse) Code source, lorsqu’il n’y a qu’un fichier ou lorsque considéré collectivement.
    • Vérifie le source de la page web.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Bien que logiquement masculin, le féminin est aussi largement répandu car son sens se confond avec la source au sens de « document d’origine ».

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

→ voir code source

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe sourcer
Indicatif Présent je source
il/elle/on source
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je source
qu’il/elle/on source
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
source

source /suʁs/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sourcer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sourcer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sourcer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sourcer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sourcer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français source.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
source
/sɔːs/
sources
/sɔːs.ɪz/

source /sɔːs/

  1. Source d'eau, fontaine.
    • To control the source-region of the Nile.
    • Yet kissing the pretie infant, shee lightened out smiles from those cheekes, that were furrowed with continual sources of teares. (R. Greene)
  2. Source, origine.
    • This intellectual perversion is the source of a systematic immorality. (H. E. Manning)
    • Something or somebody had superseded him as a source of interest. (Dickens, Dombey)
    • He traced his source Through the most Gothic gentlemen of Spain. (Byron, Don Juan)
    • It is largely used in lamps as a source of light. (W. A. Miller)
  3. Source, référence.
    • Deputy White House press secretary Gerald Warren issued the following statement : ‘The White House is not prepared to react to a story based on sources. (Atlanta Journal, 1973)
    • What is the source of your information?
  4. (Architecture) Support.
    • In the works of the said chapel for sources to the images under the tabernacles... The columns placed under the aforesaid sources. (J. T. Smith).
  5. (Vieilli) Hausse, hausse sur l'aile, d'un faucon ou un autre oiseau ; hausse du soleil ; agression ou attaque.
    • But the Goshauke taken at the source by the Falcon, soone fell down at the Kings foot. (J. Selden).
    • Il gallantlie receavinge bothe theire Sourse et theie comme resolutelie vigueur quittinge. (J. Lane).
  6. (Informatique) Source. Open-source
      • The original programs, which are centrally produced, are commonly called ‘source codes’; only a few local governments own and control the source codes that are used in their jurisdictions. (1988 New Yorker)
      • Do you still have the source available, or only the binary?

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

source /sɔːs/ transitif

  1. (Commerce) Procurer.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]