pousse-au-crime

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De pousser et crime.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
pousse-au-crime
/pu.so.kʁim/

pousse-au-crime /pu.so.kʁim/ (orthographe traditionnelle)

  1. Qui incite à faire quelque chose qu’on ne doit pas faire.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
pousse-au-crime
/pu.so.kʁim/

pousse-au-crime /pu.so.kʁim/ invariable (orthographe traditionnelle)

  1. Personne ou chose qui incite à faire quelque chose qu’on ne doit pas faire.
    • Qu’on ne se méprenne pas : les valeurs brandies par Sarah Palin, […], nous sont étrangères. Nous sommes convaincus que la plupart d’entre elles sont dangereuses pour la démocratie américaine ; nous sommes persuadés que, vice-présidente, elle sera l’otage des pousse-au-crime néoconservateurs qui n’ont pas renoncé à embraser le monde. (Maurice Szafran, L’arrogance de la gauche bourgeoise, in Marianne du 13 septembre 2008)
  2. Vin rouge bas de gamme.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]