private joke

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunt de l’expression anglaise.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

private joke /pʁaj.vɛt dʒok/ féminin ou masculin

  1. (Anglicisme) Blague privée, blague d’initié, c’est-à-dire qui n’est compréhensible que par ces derniers.
    • En faisant ainsi l’éloge de l’hiver autrichien, Métastase ne se contentait pas de se livrer à une sorte de « private joke » auprès de ceux qui connaissaient ou devinaient son sentiment d’Italien sur la question, il faisait tourner, en habile poète courtisan, à l’avantage de l’Autriche ce qui passait d’ordinaire […] pour un désagrément. (Jacques Joly, Les fêtes théâtrales de Métastate, à la cour de Vienne (1731-1767), 1978)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir private et joke.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

private joke /ˈpɹaɪ.vɪt dʒəʊk/ (Royaume-Uni) ou /ˈpɹaɪ.vɪt ˌdʒoʊk/ (États-Unis)

  1. Blague privée, c’est-à-dire qui n’est compréhensible que par les initiés.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]