sagacité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1694) Emprunté au latin sagacitas → voir sagace.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sagacité sagacités
/sa.ga.si.te/

sagacité /sa.ga.si.te/ féminin

  1. (Chez Aristote, en logique) Rapidité d'esprit, abduction
    • La sagacité n'est pas autre chose que la découverte exacte et rapide du terme moyen.
      Ce qu'on nomme sagacité n'est que la découverte exacte du terme moyen dans un temps très rapide.
      Par exemple, c'est, en voyant que la lune a toujours sa partie brillante tournée vers le soleil, de comprendre sur-le-champ que la cause de ce phénomène, c'est que la lune tire sa lumière du soleil; c'est, en voyant quelqu'un parler à un homme riche, de deviner sur-le-champ qu'il lui emprunte; c'est encore de deviner que ce qui rend deux personnes amies, c'est qu'elles ont un ennemi commun. En effet, il a suffi dans tous ces cas de connaître les extrêmes, pour connaître aussi les termes moyens qui sont les causes.
      Supposons représentée par A cette proposition : La partie brillante de la lune est tournée vers le soleil ; tirer sa lumière du soleil représenté par B; la lune par C. A la lune C est B, tirer sa lumière du soleil. Mais A, c'est-à-dire que la partie brillante est tournée vers ce qui la fait briller, est à B; on en conclut que A est à C par B.
      (Les Seconds Analytiques, Livre I, chapitre 34.)
  2. (Chez Aristote, en morale, suite au choix de certains traducteurs de traduire φρόνησις (phronesis) par sagacité). Sagesse pratique
    • Par conséquent, tout comme il y a deux formes de disposition pour la partie calculatrice de l’âme, l’habileté et la sagacité, il y a en a deux aussi pour la partie morale : la vertu naturelle et la vertu au sens fort. Et parmi elles, la vertu au sens fort ne peut naître sans sagacité.
      C’est précisément pourquoi certains prétendent que toutes les vertus sont des formes de sagacité. Et Socrate, en un certain sens, menait correctement ses enquêtes, mais en un autre sens il était dans l’erreur, car en croyant que toutes les vertus sont des formes de sagacité, il commettait une erreur, mais en disant qu’elles ne vont pas sans sagacité, il avait bien raison. Et ce qui l’indique, c’est qu’aujourd’hui, chaque fois qu’il s’agit de définir la vertu, tout le monde précise la disposition qu’elle est et son objet en ajoutant que cette disposition est conforme à la droite règle (orthos logos), et la droit règle est celle qui exprime la sagacité. Il semble donc que tout le monde devine d’une certaine façon que le genre de disposition en quoi consiste la vertu est celui qui traduit la sagacité.
      Mais il nous faut aller un peu plus loin : ce n’est pas seulement la disposition conforme à la droite règle qui est vertu, il faut encore que la disposition soit intimement unie (sunezuktai) à la droite règle : or, dans ce domaine, la sagacité est une droite règle.Ainsi donc Socrate croyait que les vertus sont des règles (puisqu’elles sont toutes selon lui des formes de science), alors que, de notre côté, nous pensons qu’elles sont intimement unies à une règle.
      De ce que l’on vient de dire, il résulte donc clairement qu’on ne peut être bon, au sens fort, sans sagacité, ni non plus être sagace sans la vertu morale.

      (...)
      Il est donc clair que, même si la sagacité n’était pas exécutive, on aurait besoin d’elle, parce qu’elle est la vertu de cette partie de l’intellect à laquelle elle appartient ; et aussi que la décision ne peut être correcte sans sagacité, pas plus que sans vertu morale, car la vertu est ordonnée à la fin, et la sagacité nous fait exécuter les actions conduisant à cette fin » (Aristote, Ethique à Nicomaque, VI, chap.13, 1144 a et b, éd. GF, , pp. 339/342.)
  3. (Au XVIIe siècle Voltaire, Walpole) Profond et subtil discernement, bon jugement.
    • Sagacité est cette vertu par laquelle sur la délibération l'on donne avis et est fait jugement. (François Grimaudet, OEuvres, 1669, XIII. Opuscule politique, p. 547. )
    • Il [Zadig ] acquit bientôt une sagacité qui lui découvrait mille différences où les autres hommes ne voient rien que d'uniforme. [ici, épisode de la chienne et du cheval et du procès] Tous les juges admirèrent le profond et subtil discernement de Zadig (Voltaire, Zadig ou la destinée, 1747, chap. 3, Le Chien et le Cheval.)
    • La sérendipité (que je définirais comme le fait de) faire par accidents et sagacité des découvertes que l'on ne cherchait pas à faire. Horace Walpole, Lettre à Horace Mann, 1754
  4. Mode de raisonnement imaginatif et créatif
    • Ce qui est frappant, dans les deux cas [de sérendipité des Trois princes], c’est le rôle relativement insignifiant du hasard comparé à celui de la sagacité, car il s’agit avant tout de personnages capables de repérer des faits singuliers et de les intégrer dans des séries causales dont ils deviennent les signes, illustrant un mode de raisonnement imaginatif et créatif qui sera formalisé à la fin du xixe siècle par le philosophe Charles S. Peirce et désigné par le terme « abduction ». (Sylvie Catellin, Sérendipité et réflexivité, Alliages, n° 70, juillet 2012)
  5. Pénétration d’esprit, perspicacité qui fait découvrir et démêler promptement et sûrement les choses les plus difficiles, les plus cachées.
    • Sagacité vient du mot latin sagicitas ( « finesse de perception ») et signifie : Don d'acuité du discernement mental ; aptitude spéciale à la découverte de la vérité […]. (Alan Robinson & Sam Stern, L'Entreprise créative. Comment les innovations surgissent vraiment, Éditions d'Organisation, 2000, p. 224.)
    • Le corps d'une jeune femme est retrouvé à Hell's Kitchen. La défunte, qui portait au doigt une bague d'une valeur de 40 000 dollars, a pourtant été déclarée disparue le 11 septembre 2001, le jour du double attentat contre les tours jumelles du World Trade Center. Au cours de leur enquête, les forces de police découvrent que l'attentat pourrait bien avoir permis à l'assassin de maquiller son crime. Dès lors, ils rivalisent de sagacité pour tenter de reconstituer le déroulement des événements qui se sont conclus par la mort de cette femme... (New York police judiciaire, Episode 5/24 - La bague, TéléObs, 6 juin 2013)
    • En résumé, la sagacité est l'aptitude à sentir et à flairer, aptitude dont on a besoin quand on découvre par accident des choses qui n'ont pas été cherchées. (Pek Van Andel & Danièle Bourcier, De la sérendipité dans la science, la technique, l'art et le droit : Leçons de l'inattendu, Éditions Hermann, Paris, 2013, p.48.)
    • Demain, les trois autres avocats de la défense devront faire preuve de beaucoup de sagacité pour que les jurés revoient à la baisse les peines requises par l’avocate générale. (Patricia Lange, www.lanouvellerepublique.fr, 2 juillet 2013)
    • Les dépenses étatiques sont inappropriées et interfèrent, quant à l’allocation du capital, avec la sagacité du marché. (Extrait de Liberty Defined, Ron Paul, 2011, traduction par Thierry Falissard, www.contrepoints.org, 2 juillet 2013)
    • Dumay passa les nuits sous les fenêtres, caché dans son manteau comme un jaloux Espagnol, mais il ne put, armé de sa sagacité de militaire, saisir aucun indice accusateur. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Ses lèvres sardoniques, son menton pointu, capricieusement relevé, présentaient les signes caractéristiques d’un malicieux esprit, d’une sagacité froidement cruelle qui devait lui permettre de tout deviner, parce qu’il savait tout supposer. (Honoré de Balzac, Comédie Humaine, Études philosophiques, Maitre Cornélius, 1831, p. 416-417.)
    • Ces personnes ont craint, en pénétrant trop avant dans le système de l’homme, de voir disparaître ses plus brillantes attributions ; et, si elles ont été portées à applaudir à la sagacité du philosophe, elles ont été sur le point de condamner la philosophie. (Journal de médecine, chirurgie, pharmacie, etc, volume 35, 1816, p. 376)
    • Ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée, que lui a enseigné [l’Ange Gabriel] : à la force prodigieuse, doué de sagacité ; c’est alors qu’il se montra sous sa forme réelle [angélique], alors qu’il se trouvait à l’horizon supérieur. (Le Saint Coran, sourate 53 : L'étoile, versets 4 à 7)
  6. (Par analogie) (Chez un animal) Instinct
    • Après avoir vainement tâché de choisir le sentier le plus battu, […], le chevalier résolut de se fier à la sagacité de son cheval ; car il avait appris par expérience, dans des occasions précédentes, l’instinct merveilleux dont ces animaux sont doués pour se tirer d’embarras… (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  7. (Vieilli) Finesse de l’odorat d’un chien.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(1)

(2)

(5)

(7)

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(1)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]