taulier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (Siècle à préciser) Mot composé de taule et -ier.
(Nom commun 2) Du latin tabula (« table »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin taulier
/to.lje/
tauliers
/to.lje/
Féminin taulière
/to.ljɛʁ/
taulières
/to.ljɛʁ/

taulier /to.lje/ masculin

  1. (Populaire)
    1. Patron, gérant d’un hôtel ou d’un restaurant.
    2. Patron d’une maison de prostitution, d’un lupanar.
      • J’ai été en maison, répondit Véra, jusqu’à ce que Cramoisi, mon second homme, m’en ait sortie pour m’affranchir des taules et des taulières. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    3. (Par extension) Patron en général (au sens propre comme au sens figuré).
      • Léodagan, roi de Carmélide — Mais Rome, maintenant, ça fait plus peur à personne !…
        Caius Camillus, centurion romain — Mais on a mis à genoux la moitié du monde, vous comme les autres.
        Arthur, roi de Bretagne — À l’époque, peut-être…
        Caius Camillus — À l’époque ? Y a pas d’époque ! On domine, ok ?! C’est nous les tauliers !
        (Kaamelot, Livre II, Le reclassement)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

taulier /to.lje/ masculin

  1. Plateau servant à la présentation des repas dans certains monastères.

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

taulier /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de tablier.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (taulier)