timidité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin timiditas.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
timidité timidités
/ti.mi.di.te/

timidité /ti.mi.di.te/ féminin

  1. Caractère de celui qui est timide.
    • Il sentait couler dans ses veines toute la sanie des rêves impuissants, des appétences infécondes, et sur son échine s'appesantissait le fardeau de la résignation et de la timidité. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.27)
    • M’est avis que ces apparences exprimaient tout simplement une grande timidité qui, jointe, comme il advient, à de la naïveté, composait un être de gaucherie. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Actions, paroles qui manquent de hardiesse.
    • On blâma la timidité de sa conduite.
    • La timidité de ses conseils devint funeste.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]