usurpateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin usurpator, de usus (« usage »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin usurpateur
/y.zyʁ.pa.tœʁ/
usurpateurs
/y.zyʁ.pa.tœʁ/
Féminin usurpatrice
/y.zyʁ.pa.tʁis/
usurpatrices
/y.zyʁ.pa.tʁis/

usurpateur /y.zyʁ.pa.tœʁ/ masculin

  1. Personne qui, par violence ou par ruse, s’empare d’un bien, d’une souveraineté, d’un pouvoir, d’une dignité, d’un titre, etc., qui ne lui appartient pas.
    • Une sourde lutte qui se traduit en toutes choses dans la vie quotidienne met sans cesse en présence les 85% de déshérités et les 15% de privilégiés, qui se sentent des usurpateurs, incultes au surplus, souvent incapables de diriger ce qu'ils devraient savoir diriger pour justifier leur existence.(Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Ce mot s’emploie essentiellement en parlant de choses très importantes, presque toujours d’un titre royal, ou de la souveraineté du peuple.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin usurpateur
/y.zyʁ.pa.tœʁ/
usurpateurs
/y.zyʁ.pa.tœʁ/
Féminin usurpatrice
/y.zyʁ.pa.tʁis/
usurpatrices
/y.zyʁ.pa.tʁis/

usurpateur /y.zyʁ.pa.tœʁ/

  1. (Adjectivement) Qui usurpe.
    • Le peuple portait toute son attention sur le chevalier noir ; il remplissait l’air des cris de « Vive Richard Cœur-de-Lion ! À bas les templiers usurpateurs ! »(Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)


Références[modifier | modifier le wikitexte]