Aller au contenu

Lade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : lade, ladé

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ancien déverbal de laden (« charger ») : ce qui est chargé, rempli.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif die Lade die Laden
Accusatif die Lade die Laden
Génitif der Lade der Laden
Datif der Lade den Laden

Lade \laːdə\ féminin

  1. Coffre, huche.
    • Die vier kleinen Diebe standen teils herum, teils lehnten sie am Bett oder an der Lade; alle waren sie rotznasig und schmutzig, fühlten sich indessen recht wohl und kauten ohne ein Wort zu sagen, den Fremden aber mit verschlossener und mißtrauischer Miene betrachtend, an ihren Pflaumen. — (Honoré de Balzac, traduit par Paul Hansmann, Der Landarzt, Georg Müller, 1925)
      Les quatre petits voleurs restaient, les uns debout, les autres accotés contre le lit ou la huche, tous morveux et sales, bien portants d’ailleurs, grugeant leurs prunes sans rien dire, mais regardant l’étranger d’un air sournois et narquois.
  2. Tiroir.
    • die Lade einer Kommode.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Lade sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand)