Sa Majesté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Sua Maiestas, « sa majesté », qui était utilisé comme titre par métonymie.

Locution pronominale[modifier]

Singulier Pluriel
2e personne Votre Majesté
\vɔ.tʁə ma.ʒɛs.te\
Vos Majestés
\vo ma.ʒɛs.te\
3e personne Sa Majesté
\sa ma.ʒɛs.te\
Leurs Majestés
\lœʁ ma.ʒɛs.te\

Sa Majesté \sa ma.ʒɛs.te\ féminin singulier

  1. Formule de politesse utilisée pour parler du roi ou de tout autre prince ou empereur, ou de leur épouse.
    • Il est vrai que l’affiche ajoutait : « La santé de Sa Majesté n’a jamais été meilleure » et c’était une grande consolation. Malheureusement ça ne pouvait pas rendre la vie aux trois cent mille hommes enterrés dans la neige ; […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Tous venaient réclamer justice auprès du roi des animaux. Sa Majesté le lion. (Le Roman de Renard, 1941)
    • La comtesse de Glendall raconte que Georges IV était ivre-mort quand il débarqua. Cela n'empêcha pas la foule de le peloter et de l'appeler Sa Majesté Éthérée. (Patrick Rafroidi, L'Irlande et le Romantisme, Publications de l'Université de Lille III, 1972, p.52)

Abréviations[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom propre[modifier]

Sa Majesté \sa ma.ʒɛs.te\ féminin singulier

  1. (Canada) L’État dans ses rapports avec les citoyens.
    • L’ordonnance de prise en charge cesse d’avoir effet lorsque les biens qu’elle vise […] sont confisqués au profit de Sa Majesté. (Canada, Loi réglementant certaines drogues et autres substances [1996, ch. 19], 14.1(8))

Synonymes[modifier]

Voir aussi[modifier]