adorner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En moyen français aorner (« orner »), du latin adornare.

Verbe [modifier le wikicode]

adorner \a.dɔʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Littérature) Orner, décorer, embellir.
    • La commère passe le temps à tourner et à retourner, en esprit, […] toutes les merveilles dont Sander a promis d’adorner Gentillie dans quelques jours, aussitôt après la rentrée des moissons. — (Georges Eekhoud, Le Cycle patibulaire, 1896)
    • (Pronominal) Les murs couverts de papier uni s’adornaient de gravures en couleur, représentant des scènes de chasse à courre et d’une lithographie du gagnant du Derby en 1851, un pur sang à tête d’hippocampe qui piaffait sur des pattes d’araignée. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 26)
    • (Pronominal) Elle […] riait des plaisanteries qu’un ivrogne adressait à une très vieille et très innocente prostituée dont la décrépitude s’adornait de perles, d’opales, de brillants, de saphirs, d’émeraudes et de rubis faux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

adorner \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de aorner.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]