aigrir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De aigre, du latin acer (« piquant »)[1].

Verbe [modifier le wikicode]

aigrir \ɛ.ɡʁiʁ\ transitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’aigrir)

  1. Rendre aigre.
    • (Pronominal)On fait quelquefois de la piquette avec le marc définitif qu'on délaye dans un peu d'eau et qu'on soumet à une nouvelle pression. C'est un vin très-faible et qui s'aigrit facilement. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 135)
    • La chaleur aigrit le lait.
  2. (Figuré) Mettre dans une disposition ou dans une situation plus fâcheuse.
    • Cela ne fait qu’aigrir son mal, qu’aigrir sa douleur.
    • La mauvaise fortune lui a aigri l’esprit.
    • (Pronominal) Or, depuis quelque temps, le curé de Melotte devenait inquiet, il s’attristait, s’aigrissait, se montait et se mettait dans de saintes colères. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]