aigre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Aigre

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Du latin acer et du latin populaire acrus, de même sens, signifiant « pointu, pénétrant ».

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
aigre aigres
\ɛɡʁ\

aigre \ɛɡʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a une saveur acide et amère provoquant un sentiment désagréable.
    • La saveur aigre peut être liée aux acides lactique, acétique ou succinique.
  2. (Figuré) Se dit d’un propos désagréable, acerbe.
    • Elle a eu, envers lui, d’aigres paroles.
  3. Se dit également d’un caractère ou de la personne elle même.
    • Votre adversaire est l’esprit le plus aigre que je connaisse.
  4. (Par extension) Se dit aussi, d’autres sensations désagréables, perçantes.
    • Toute la journée, un vent aigre a soufflé de l’Ouest ; le ciel est resté bas et triste, et j’ai vu passer des vols de corbeaux. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Ce matin-là, dans le petit jour d’un hiver pluvieux, cinglé d’une bise aigre, à Chartres, Durtal, frissonnant, mal à l’aise, quitta la terrasse, se réfugia dans des allées mieux abritées. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  5. (Peinture) Désigne des couleurs qui ne sont pas liées par des passages qui les accordent.
  6. (Désuet) (Métallurgie) Métaux qui ne sont pas ductiles et malléables, qui se désagrègent lorsqu’on les déforme.
    • Ce fer est si aigre qu’on ne pourra pas le forger.
  7. (Gravure) Désigne des planches dures et qui se laissent difficilement tailler par les outils ; de même, les outils sont aigres quand ils sont trempés trop dur.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
aigre aigres
\ɛɡʁ\

aigre \ɛɡʁ\ masculin

  1. Saveur piquante, amère et acide.
    • Ce vin est en train de tourner à l’aigre.
  2. (Figuré) S’emploie dans les expressions « tourner à l’aigre » et « virer à l’aigre » signifiant que quelque chose se dégrade en prenant un caractère violent, tendu.
    • La conversation a viré à l’aigre.
    • Avec ces lois liberticides, le climat tourne à l’aigre dans ce pays.

Synonymes[modifier]

Paronymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « aigre [ɛɡʁ] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) Du latin acer.
(Nom)

Adjectif[modifier]

aigre \Prononciation ?\

  1. Ardent, impétueux.
  2. Vaillant.

Nom commun[modifier]

aigre \Prononciation ?\ masculin

  1. (Agriculture) Sorte de houe.

Références[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin acer.

Adjectif[modifier]

aigre \Prononciation ?\

  1. Aigre, sur.

Nom commun[modifier]

aigre \Prononciation ?\ masculin

  1. (Technique) Levier.
    • Far aigre : faire levier.