accorder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du bas latin accordare composé de ad, cor, cordis et -are.

Verbe [modifier]

accorder \a.kɔʁ.de\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’accorder)

  1. Mettre d’accord.
    • Accorder les cœurs.
    • Accorder une personne avec une autre.
    • Ces deux hommes étaient en procès, en querelle, on vient de les accorder.
    • Nous tâcherons de nous accorder.
  2. Ne pas rejeter ce qu'on vous propose, ne pas refuser ce qui est demandé ; reconnaître pour vrai.
    • Les successeurs de Descartes nient l'efficace des causes secondes; Descartes en partie la nie et en partie l’accorde. Il l'accorde explicitement, mais implicitement il la nie. — (Jules Simon, Introduction de: « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Deux marchands qui se rendent au camp nous demandent la permission de voyager avec nous pour plus de sécurité. Elle leur est accordée, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 52)
  3. Concilier de façon à ôter l’apparence de contradiction.
    • Accorder les Écritures.
    • Il n’est pas facile d’accorder ces deux textes, ces deux passages.
    • Comment accorder toutes ces lois ?
  4. (Régionalisme) Convenir.
    • Tu passes me voir quand ça t’accorde.
  5. (Musique) Mettre plusieurs instruments au même diapason.
    • Accorder les tons.
    • Ces voix s’accordent parfaitement.
  6. (Peinture) Assortir les couleurs et les nuances de manière à produire un effet harmonieux.
    • Ces deux couleurs s’accordent bien.
  7. Octroyer ; concéder.
    • Cela est absolument inadmissible. Il ne faut jamais accorder à une seule personne, fût-elle en danger de mort, le privilège exorbitant de mettre en péril, et en péril très grave, toutes les personnes qui font partie d'un train. — (Maxime Du Camp, Les chemins de fer à Paris, dans la Revue des deux mondes, V.74, 1868, p.127)
    • La grande avenue était complètement déserte : on avait accordé trois heures aux habitants pour vider les lieux, et tout le monde, semblait-il, s’était hâté d’en profiter. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 304 de l’éd. de 1921)
    • Aujourd'hui, on fait grief à la France de ne pas concéder à l'Alsace cette même autonomie que l'Allemagne avait accordée au Reichsland. Mais quelle était donc cette autonomie ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À une date indéterminée, le Capétien aurait accordé aux « habitants de la ville où il avait été sacré roi » et à ses faubourgs […] divers privilèges : […]. — (Eric Bournazel, Louis VI le Gros, Fayard, 2007)
  8. (Grammaire) Mettre entre les mots d'une même phrase la concordance que prescrit la syntaxe.
    • D. Quand les participes passifs sont déclinables , à quoi les fait-on accorder ?
      R. On les fait accorder ou avec un nom substantif, ou avec le nominatif du verbe, ou avec le régime absolu du verbe.
      — (Pierre Restaut, Principes généraux et raisonnés de la grammaire françoise, Paris : chez Jean Dessain, 1730, 5e éd. revue & corrigée, Paris : chez Lottin, 1745, chap.3, art. 2 , p. 351)
    • Et les cédilles, ça ressemblait à rien ces zigouigouis, quant au verbe avoir qui s'accordait tantôt avec le complément d'objet direct tantôt pas, c'était un cauchemar. — (Akli Tadjer, Alphonse, Jean-Claude Lattès, 2005)
  9. (Marbrerie) Joindre, c'est en montant les pièces de marbre, les faire affleurer, les faire joindre avant de les polir.
  10. (Pronominal) Se mettre d'accord ; s'entendre sur un sujet.
    • Les deux chevaliers s'étant donc accordés avec un égal plaisir à se reconnaître frères d'armes , ils se séparèrent pour ce moment, après mille protestations d’amitié. — (Pierre Louis de Rigaud Vaudreuil , Tableau des mœurs françaises aux temps de la chevalerie, Paris : Adrien Égron, 1825, vol.1, p.65)
    • Ils sont de même humeur, ils s’accorderont bien ensemble.
    • Les deux esprits n’auront pas de peine à s’accorder.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]