concilier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin conciliare : « unir, réunir, rendre bienveillant, concilier ».
On retrouve le préfixe con- qui signifie avec.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

concilier /kɔ̃.si.lje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Accorder ensemble des personnes divisées d’opinion, d’intérêt.
    • Le juge de paix s’est vainement efforcé de concilier les parties.
  2. Relier de manière cohérente des choses qui sont ou semblent être contraires.
    • De héros épique, Mémed devient bandit d’honneur: c'est sa manière d’entrer dans la légende, en conciliant son impossible retour avec son aura […]. (Jean-Pierre Deléage, Yachar Kémal: forgeron obligé d'écriture, 1998, p.197)
    • Votre système ne peut se concilier avec les principes établis.
    • Cet écrivain sait toujours concilier la grandeur des images avec la simplicité de l’expression.
    • Concilier deux passages.
    • Concilier un auteur avec un autre.
    • Cette réserve cachait un compliment : au XXe siècle, le poète n'est pas ce distrait, ce tête en l’air cher aux clichés, mais un homme qui sait concilier vie de travail et vie de poésie. (Robert Sabatier, Histoire de la poésie française, volume 6, La poésie du XXe siècle — III — Métamorphoses et modernité, 1975, ISBN 9782226033987)
  1. Disposer favorablement, gagner.
    • Se concilier quelqu’un.
    • Il lui concilia la faveur du ministre.
    • Sa douceur lui a concilié la bienveillance de tous.
    • Se concilier les bonnes grâces de quelqu’un.
    • Se concilier l’amitié des honnêtes gens.
    • Se concilier l’attention des auditeurs.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]