allaiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français alaitier lui-même issu du bas-latin allactare, (« téter, nourrir de son lait ») → voir lactare en latin.

Verbe [modifier le wikicode]

allaiter \a.le.te\ ou \a.lɛ.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Nourrir de son lait.
    • La vache marocaine est mauvaise laitière : on ne peut guère en tirer qu’un à trois litres de lait, et seulement tant qu’elle allaite. — (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 230)
    • Mais comment, cependant, ne pas consacrer au moins un mot à cette admirable pouponnière, à cette garderie, à ces parcs à bébés où les jeunes mères déposent leurs petits, qu’elles viennent, à intervalles réguliers, allaiter avec des précautions de propreté, une incessante éducation d’hygiène dont je m’émerveille ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Zaheira, un jour, était assise dans la cour de la ferme, près du four, allaitant son enfant. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]