amble

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : amblé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin ambulare (se promener). On disait aussi ambleure en ancien français.

Nom commun [modifier le wikicode]

La marche d’un éléphant

amble \ɑ̃bl\ masculin singulier

  1. Façon de marcher de certains quadrupèdes qui lèvent ensemble les deux jambes du même côté, alternativement avec celles du côté opposé. Naturel chez l’éléphant, la girafe, le chameau, l’okapi, l’ours, certaines races de chevaux et de chiens, il s’acquiert par dressage chez le cheval.
    • Il n'y a donc dans l'amble, comme dans le trot, que deux temps dans le mouvement ; et toute la différence est que dans le trot les deux jambes qui vont ensemble sont opposées en diagonale, au lieu que dans l'amble ce sont les deux jambes du même côté qui vont ensemble : cette allure, qui est très fatigante pour le cheval, et qu'on ne doit lui laisser prendre que dans les terrains unis, est fort douce pour le cavalier, elle n'a pas la dureté du trot, qui vient de la résistance que fait la jambe de devant lorsque celle de derrière se lève, parce que dans l'amble cette jambe de devant se lève en même temps que celle de derrière du même coté ; au lieu que dans le trot cette jambe de devant du même côté demeure en repos et résiste à l'impulsion pendant tout le temps que se meut celle de derrière. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 516).
    • L’herbe haute et abondante offrait un excellent pasto à deux superbes chevaux, […], qui entravés à l’amble broyaient à pleines dents leur provende à quelques pas. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […] ; à la vérité, il semblait que la monture si humble de la mule, quel que fût son bon état et quelque bien dressée qu’elle fût à un amble agréable et doux, n’était employée par le galant prélat que lorsqu’il voyageait sur la route. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] des moines mystiques apprivoisent des gazelles, dansent avec de ours, attellent des tigres, vont de l’amble sur des cerfs dociles. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 262)
    • Les cris de peur de l’ennemi résonnaient mieux dans l’obscurité, les embuscades y gagnaient en mystère et mon rôle d’éclaireur approfondissait son sens lumineux: sur mon cheval qui allait l’amble, je me sentais comme une torche vivante. — (Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux, Albin Michel, Paris, 1993, p. …)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe ambler
Indicatif Présent j’amble
il/elle/on amble
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’amble
qu’il/elle/on amble
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
amble

amble \ɑ̃bl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ambler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ambler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ambler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ambler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ambler.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]