ampliatif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté du latin ampliatio (« demande d’un complément d’enquête reportant un jugement »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ampliatif
\ɑ̃.pli.a.tif\

ampliatifs
\ɑ̃.pli.a.tif\
Féminin ampliative
\ɑ̃.pli.a.tiv\
ampliatives
\ɑ̃.pli.a.tiv\

ampliatif masculin

  1. (Didactique) Qui accroît ; qui complète.
    • Le Gouvernement soutient que cet ajournement était dû au fait que M. Pretto avait déposé un mémoire ampliatif de vingt pages, cinq jours seulement avant la date de l'audience, trop tard pour que la Cour pût l'examiner. — (Publications de la Cour européenne des droits de l'homme : Mémoires, plaidoiries et documents, série B, Greffe de la Cour du Conseil de lʹEurope, 1987, p. 31)
  2. (Grammaire) Qui complète ou précise un terme.
    • Ils disent que l'art. 1717 , C. civ., prouve, sans contredit, qu'on ne doit pas confondre la sous-location avec la cession du bail; que ce dernier droit est plus étendu que le premier ; qu'aussi le législateur se sert-il d'une expression ampliative pour le désigner; le premier a le droit de sous-louer, dit-il, et même de céder son bail à un autre.
      Qu'en effet , il y a une différence tranchante dans le sens de ces deux expressions.
      — (Du 22 déc. 1825, arr. cour royale Aix, 1re ch. MM. Desèze; 1er prés.; Dufour, av. gén.; Perrin et Chassan, av., dans le Journal du palais, Paris, 1825, vol. 19, p. 1070)
    • On peut nommer ampliatif le mot qui indique un haut degré d’intensité sans comparaison. — (Antoine-Isaac Silvestre de Sacy, Répertoire grammatical et philologique, 1849)
  3. (Christianisme) Qualifie les brefs et bulles, et autres lettres apostoliques, qui ajoutent quelque chose aux précédentes.
    • Quant à l'autre question , on distingue les droits du Roi fondés sur le Concordat, & ceux qui ont été établis par des brefs ampliatifs; les droits fondés sur le Concordat dévoient être un règlement perpétuel pour la France, mais les brefs ampliatifs n'étoient que pour la vie des Rois a qui ils ont été accordés. — (Pierre Toussaint Durand de Maillane, Dictionnaire de droit canonique et de pratique bénéficiale, Lyon : chez Joseph Duplain, 1776, vol. 2, p. 68)
    • Ce qui donne lieu à la question pour les Indultaires est, que Clément IX dans sa bulle ampliative de 1667 , assure qu'ils en ont été déchargés par celle de Paul III. — (Pierre Gohard, Traité des bénéfices ecclésiastiques, Paris : chez Langlois, 1734 & chez Antoine Boudet, 1765, vol. 3, p. 216)
  4. (Droit) Relatif à l'ampliation
    • L’acte d’ampliation ou ampliatif est celui qui ajoute à ce qui est dit dans un acte précédent. — (Victor Alexis Désiré Dalloz, Armand Dalloz, Répertoire méthodique et alphabétique de législation de doctrine et de jurisprudence: Volume 3, 1846)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]