arc-bouter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : arcbouter

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) D’arc et bouter / buter.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

arc-bouter \aʁk.bu.te\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’arc-bouter)

  1. Soutenir au moyen d’un arc-boutant.
    • Arc-bouter une voûte.
    • Un pilier arc-boute une construction.
  2. (Pronominal) (Par analogie) S’appuyer fortement à un mur, à une paroi.
    • Lorsqu’il [un énorme floe] s’arc-bouterait d’un côté sur le Cap Hope, de l’autre sur le Cap Tobin, toute issue serait fermée ; il nous faudrait attendre sa dislocation […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Pronominal) (Figuré) (Par extension) Refuser le dialogue, rester sur sa ou sur ses positions.
    • Si certains militent pour que l’on continue de veiller à la défense de la langue française, d’autres estiment qu’il convient de pas s’arc-bouter. (Denis PEIRON – Dans bien des entreprises, l’anglais a pris racine - Journal La Croix, Éditorial, 13 octobre 2014)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]