arc-boutant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : arcboutant

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de arc et du participe de bouter qui signifiait « pousser, repousser ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
arc-boutant arcs-boutants
\aʁk.bu.tɑ̃\
Arc-boutant pour soutenir un mur.

arc-boutant masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Architecture) Pilier ou construction de maçonnerie qui finit en demi-arc et qui sert à soutenir par-dehors une voûte, un mur, etc.
    • […] si l’essence du Roman est surtout la voûte substituée aux lambris des toits, l’origine et le caractère distinct du Gothique est l’arc-boutant et non l’ogive. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les murs ont une épaisseur prodigieuse ; six gros arcs-boutants extérieurs saillent du pourtour et montent contre les côtés de la tour comme pour la fortifier ou lui servir d’appui. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De style ogival flamboyant, à ornementation très fouillée, surtout dans la façade et les tours, ses arcs-boutants, ses clochetons, ses pinacles gothiques sont remarquables. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  2. (Par extension) (Charpenterie) Pièce de soutien.

Variantes orthographiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus arc-boutant figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : église.

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe arc-bouter
Participe Présent arc-boutant
Passé

arc-boutant \aʁk.bu.tɑ̃\

  1. Participe présent du verbe arc-bouter.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]