arcade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Arcade

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1562) De l’italien arcata, dérivé de arco (« arc »), ou peut-être de l’ancien occitan arcada, « arche ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arcade arcades
\aʁ.kad\

arcade \aʁ.kad\ féminin

Une arcade.
L’arcade dentaire supérieure de l’homme (Homo sapiens L.).
  1. (Architecture) Ensemble composé d’un arc et des montants qui le soutiennent.
    • À ce cri, un officier […] s’avança jusqu’à l’arcade du jardin, reconnut la jeune personne un moment cachée […] — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Agadem, qu'il ne faut pas confondre avec Agadès, capitale de l'Aïr, est un ancien fortin abandonné, du type classique à cour intérieure, avec bâtiments donnant sur le puits et arcades en forme de cloître ; le fort est en ruine, […]. — (Roger Frison-Roche, Mission Ténéré, Paris : éd. Arthaud, 1960)
  2. (Serrurerie) Partie haute des barreaux des balcons ou des rampes ayant la forme d’un demi-cercle ou d’une ogive, ce qui leur fait donner le nom de rampes ou balcons à arcade.
  3. (Architecture) (Par métonymie) Portique composé d’arcades.
    • Les arcades du Palais-Royal.
  4. (Anatomie) Partie courbée en arc.
    • L’arcade temporale.
  5. (En particulier) (Par ellipse) Arcade sourcilière
    • C’était un homme de belle prestance, blond, l’œil profondément enfoncé sous l’arcade, le nez camard, les pointes de la moustache relevées à angle droit, et de longues mains blanches. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 146 de l’éd. de 1921)
  6. (Populaire) Lieu public où l’on peut jouer à des jeux (anciennement mécaniques, de nos jours vidéo).
    • De fait, le genre de jeu à défilement vertical constitue aujourd'hui encore une tradition vivante de l’arcade, au Japon en particulier, avec les jeux de shoot them up, dont le principe consiste à diriger un vaisseau tout en évitant une multitude toujours croissante d'ennemis et de projectiles. — (Mathieu Triclot, Philosophie des jeux vidéo, Paris : éd. Zones, 2011, éd. La Découverte, 2017)

Dérivés[modifier le wikicode]

  • jeu d’arcade (jeu vidéo destiné à être utilisé dans les lieux publics)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « arcade »

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(1725) Du français. 1862 pour le sens de lieu d’amusement public.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arcade
\ɑː(ɹ)ˈkeɪd\
arcades
\ɑː(ɹ)ˈkeɪdz\

arcade \ɑːɹˈkeɪd\ ou \ɑːˈkeɪd\

  1. (Architecture) Arcade.
  2. (Populaire) Arcade, lieu public où l’on peut jouer à des jeux (anciennement mécaniques, de nos jours vidéo).