architecte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin architectus (« architecte, constructeur »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
architecte architectes
\aʁ.ʃi.tɛkt\

architecte \aʁ.ʃi.tɛkt\ masculin et féminin identiques

  1. Personne diplômée dont la profession consiste à concevoir des édifices et à en diriger la construction.
    • Il faut vingt-cinq ans pour faire un homme ; un Suisse, bon royaliste, tire dessus et le tue ; il faut six cents ans pour colorer un bâtiment, un architecte de bon goût arrive, et le gratte : pourquoi donc le Suisse ne tue-t-il pas l’architecte ! — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
    • La forme particulière de l’île de Manhattan, […], dirigea les architectes new-yorkais vers les dimensions verticales extrêmes. Ils eurent à profusion tous les moyens de réalisation : l’argent, les matériaux, la main-d’œuvre. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 209 de l’éd. de 1921)
    • […], au fond, personne ne connaît au juste l’origine des formes gothiques d’une cathédrale. Les archéologues et les architectes ont vainement épuisé toutes les suppositions, tous les systèmes ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Par extension) Personne qui conçoit ou élabore quelque chose.
    • Il a fallu toute une équipe d'architectes pour concevoir ce nouvel avion.
    • Le grand architecte de l'Univers

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]