architecte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin architectus (« architecte, constructeur »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
architecte architectes
\aʁ.ʃi.tɛkt\
Photographie d'une femme tenant les plans d'un chantier.
Une architecte sur un chantier de construction

architecte \aʁ.ʃi.tɛkt\ masculin et féminin identiques

  1. Personne diplômée dont la profession consiste à concevoir des édifices et à en diriger la construction.
    • Il faut vingt-cinq ans pour faire un homme ; un Suisse, bon royaliste, tire dessus et le tue ; il faut six cents ans pour colorer un bâtiment, un architecte de bon goût arrive, et le gratte : pourquoi donc le Suisse ne tue-t-il pas l’architecte ! — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
    • La forme particulière de l’île de Manhattan, […], dirigea les architectes new-yorkais vers les dimensions verticales extrêmes. Ils eurent à profusion tous les moyens de réalisation : l’argent, les matériaux, la main-d’œuvre. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 209 de l’éd. de 1921)
    • […], au fond, personne ne connaît au juste l’origine des formes gothiques d’une cathédrale. Les archéologues et les architectes ont vainement épuisé toutes les suppositions, tous les systèmes ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Par extension) Personne qui conçoit ou élabore quelque chose.
    • Il a fallu toute une équipe d'architectes pour concevoir ce nouvel avion.
    • Le grand architecte de l'Univers

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]