athlétique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Révision datée du 18 novembre 2019 à 06:50 par Treehill (discussion | contributions) (Traductions : +gallo : atletiqe (assisté))

Français

Étymologie

Du latin athleticus.

Adjectif

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
athlétique athlétiques
\at.le.tik\

athlétique \at.le.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux athlètes ou à l’athlétisme.
    • Pour demeurer fidèle à notre plan, arrivons aux combats athlétiques. — (Tertullien, Des Spectacles)
    • […]: le bruit des 650 CV, qui emplit les oreilles, frappe le creux de l'estomac, est comme les pulsations du cœur que l'on se plaît à entendre à la suite d'un effort athlétique. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  2. Fort et musclé.
    • Je les distinguai facilement. C’étaient bien de véritables Papouas, à taille athlétique, hommes de belle race, au front large et élevé, au nez gros mais non épaté, aux dents blanches. — (Vingt mille lieues sous les mers - Partie 1, Chapitre 22)
    • L’homme était grand, bien bâti, presque athlétique, au visage parfaitement ovale d’ange en exil, avec des cheveux châtain-clair mal en ordre et des yeux d’un bleu pâle inquiétant. — (Verlaine, Les Poètes maudits : II. Arthur Rimbaud.)
    • Cette stature athlétique, ce visage rouge avec des favoris blancs, cet œil clair et ce regard tranquille, c’était bien Leslie Wood. — (Anatole France, Leslie Wood)
    • D'une haute taille et d'une forme athlétique, il joignait à ces avantages, si précieux dans sa profession, une intelligence rare et un courage à toute épreuve. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L'Archipel de Chausey, souvenirs d'un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)

Traductions

Nom commun

athlétique \at.le.tik\ féminin singulier

  1. (Rare) Catégorie d’épreuves sportives de l’antiquité ; l’art des athlètes.
    • L’Athlétique (ainsi le nommait-on) était jadis un des Beaux-Arts et non le moindre. On élevait des statues aux athlètes vivants. Ils étaient comblés d'honneur et de richesse […]. — (Pierre Louÿs, Sports antiques, 1901, dans Archipel)

Prononciation

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références