avarice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin avaritia (sens identique).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
avarice avarices
\a.va.ʁis\

avarice \a.va.ʁis\ féminin

  1. Attachement excessif à la possession d’argent, de richesses, sans en faire l’usage.
    • Il se refuse tout, il se prive de tout, par pure avarice.
    • Son avarice le fait vivre d’une manière sordide.
    • Et l’avarice, considérée comme un péché par l’Église catholique, est devenue le signe d’une défense intelligente contre la surconsommation. — (Alain Rey, Les radins savent gérer leur argent, dans 60 millions de consommateurs, hors-série n° 151, oct.-nov. 2010)
    • Mon grand-père n’avait jamais su compter: prodigue par insouciance, généreux par ostentation, il finit par tomber, beaucoup plus tard, dans cette maladie des octogénaires, l’avarice, effet de l’impotence et de la peur de mourir. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, I)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Indénombrable
avarice
\ˈæv.əɹ.ɪs\

avarice \ˈæv.əɹ.ɪs\

  1. (Indénombrable) Avarice.
    • With this there grows, In my most ill-compos’d affection, such A stanchless avarice, that, were I king, I should cut off the nobles for their lands. — (Shakespeare, Macbeth, iv 3, 1606)
    • Whether they were always so free from avarice, partialities, or want, that a bribe, or some other sinister view, could have no place among them? — (Jonathan Swift, Gulliver’s Travels, Part II, ch. vi, 1726)
    • Oppression is often the consequence, but seldom or never the means of riches; and though avarice will preserve a man from being necessitously poor, it generally makes him too timorous to be wealthy. — (Thomas Paine, Common Sense, 1776)

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]