bannacʼh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir bann.
Mentionné dans le Catholicon bannech.
À comparer avec les mots banna en cornique, bainne en gaélique.

Nom commun [modifier]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté bannacʼh bannacʼhoù
Adoucissante da vannacʼh da vannacʼhoù
Spirante he bannacʼh he bannacʼhoù
Durcissante ho pannacʼh ho pannacʼhoù

bannacʼh \ˈbãnːax\ masculin (pluriel : bannacʼhoù)

  1. Goutte.
    • Roït din eur bannah dour, en an’ Doue ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Donnez-moi une goutte d’eau, pour l’amour de Dieu !
  2. (Par extension) Coup à boire.
    • N’az-po ket eur bannah chistr ? — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Ne veux-tu pas une goutte de cidre (un coupe de cidre) ?
  3. (Figuré) Quantité modeste.
    • Pa vez eur bannah heol. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Quand il y a un peu de soleil.

Variantes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]