bas bleu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : bas-bleu

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Calqué sur l’anglais blue-stocking de même sens, en souvenir d’un lord anglais à bas bleus qui fréquentait assidûment le salon de lady Montagu (1689-1762).

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bas bleu bas bleus
\ba.blø\

bas bleu \ba.blø\ masculin

  1. (Vieilli) Femme à prétentions littéraires.
    • Un bas bleu ! d’une instruction à épouvanter, qui a tout lu ! qui sait tout… en théorie […] — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Peut-être Mme Leroi connaissait-elle aussi ces éminentes personnalités européennes. Mais en femme agréable et qui fuit le ton des bas bleus elle se gardait de parler de la question d’Orient aux premiers ministres aussi bien que de l’essence de l’amour aux romanciers et aux philosophes. « L’amour ? avait-elle répondu une fois à une dame prétentieuse qui lui avait demandé : « Que pensez-vous de l’amour ? » L’amour ? je le fais souvent mais je n’en parle jamais. » — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, tome 3, Le Côté de Guermantes, 1920–21)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]