bibo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Bibo

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun *peh₃- qui donne le grec ancien πίνω, pinō (« boire »), le tchèque pít, etc. Pour expliquer la réduplication du radical indo-européen, forme relativement exceptionnelle, le Dictionnaire étymologique latin explique que « bibere est pour une ancienne forme *bivere, le \v\ s'est changé en \b\ comme dans bubile (« étable ») pour *bovile. »
Notons cependant, pour la forme, que ce verbe pourrait être le fréquentatif du verbe indo-européen perdu en latin : le fréquentatif se fait régulièrement sur le parfait du verbe → voir habeo et habito, dido ; les verbes latins directement issus de l’indo-européen font parfois leur parfait par réduplication du radical, on en trouve la trace dans pango dont le parfait archaïque fait pepigi ; comparez, en grec ancien πίνω, pínô et son parfait πέποκα, pepoka, le dérivé pipisko (« donner à boire »), en tchèque pít et son fréquentatif popít, popíjet.
Le radical indo-européen explique les apparentés poto, potio et potus.

Verbe [modifier le wikicode]

bibō, infinitif : bibere, parfait : bibī (sans passif) \Prononciation ?\ transitif

  1. Boire.
    • qui Tiberim Fabarimque bibunt, Virgile.
      ceux qui boivent l'eau du Tibre et du Fabaris.
  2. Se noyer, sombrer ; cf. « boire la tasse ».
    • bibere aquas.
      se noyer, couler, sombrer (en parlant d'un bateau).

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]