bien-aimé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : bienaimé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif) (1417) Composé de bien et aimé.
(Nom commun) (Date à préciser) Substantif de l’adjectif.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bien-aimé
\bjɛ̃.ne.me\
bien-aimés
\bjɛ̃.ne.me\
Féminin bien-aimée
\bjɛ̃.ne.me\
bien-aimées
\bjɛ̃.ne.me\

bien-aimé \bjɛ̃.ne.me\ (orthographe traditionnelle)

  1. Qui est aimé de préférence à tout autre.
    • C’est son fils bien-aimé.
    • C’est sa fille bien-aimée.

Variantes orthographiques[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin bien-aimé
\bjɛ̃.ne.me\
bien-aimés
\bjɛ̃.ne.me\
Féminin bien-aimée
\bjɛ̃.ne.me\
bien-aimées
\bjɛ̃.ne.me\

bien-aimé \bjɛ̃.ne.me\ (orthographe traditionnelle)

  1. Personne aimée d’amour.
    • Il y avait tout à la fois en elle je ne sais quelle suavité de vierge et cette sorte d’orgueil particulier aux bien-aimées. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […] ; et, après avoir achevé ce grand ouvrage, je courus avec mes vers chez ma bien-aimée. Je la trouvai seule dans un négligé charmant , assise sur une ottomane. (Mémoires de Brandes, auteur et comédien allemand, 1823, vol. 1, p. 264)
    • Un jour pourtant, il revint tout heureux. Il avait trouvé une entremetteuse qui l’introduirait auprès de sa bien-aimée. Il se déguiserait en femme, et pénétrerait ainsi dans le harem. (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)

Variantes orthographiques[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]