branleur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de branler avec le suffixe -eur.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin branleur
/bʁɑ̃.lœʁ/
branleurs
/bʁɑ̃.lœʁ/
Féminin branleuse
/bʁɑ̃.løz/
branleuses
/bʁɑ̃.løz/

branleur /bʁɑ̃.lœʁ/ masculin

  1. (Vieilli) Paillard ou femme qui n’est pas assez belle ou qui n’est plus assez jeune pour être fourrée, ou qui redoute de l’être à cause des enfants, et qui fait son métier de branler les hommes.[1]
  2. (Par extension) Onaniste.
  3. (Vulgaire) (Injurieux) Personne qui emploie une partie significative de son temps à ne rien faire d’utile.
    • Mais quel branleur celui-là !

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin branleur
/bʁɑ̃.lœʁ/
branleurs
/bʁɑ̃.lœʁ/
Féminin branleuse
/bʁɑ̃.løz/
branleuses
/bʁɑ̃.løz/

branleur /bʁɑ̃.lœʁ/

  1. Qui branle.
    • Les belles déclarations l’assaillaient, et s’il lui avait fallu répondre à tous les billets qui la sollicitaient des plus honteuses et des plus naturelles propositions, elle y eut perdu son doigt branleur et sa langue gamahucheuse. (Alphonse Momas, Passions de jeunes miss, VIII, 1907.)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Alfred Delvau, Dictionnaire érotique moderne, B, 1864.