brein

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

brein

  1. Cerveau, cervelle.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton brein[1].
À comparer avec les mots braen en gallois, breyn en cornique, bréan en gaélique irlandais (sens identique).

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif brein
Comparatif breinocʼh
Superlatif breinañ
Exclamatif breinat
Mutation Forme
Non muté brein
Adoucissante vrein

brein \ˈbrɛ̃jn\

  1. Pourri.
    • Pa ne vez ket brein ar bezin ne vez ket mad da demzi an douar. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 64)
      Lorsque le goémon n’est pas pourri, il n’est pas bon pour engraisser la terre.
  2. Inculte (terre).

Composés[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499


Frison[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

brein

  1. Cerveau, cervelle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

brein

  1. Cerveau, cervelle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,8 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]