carton-pâte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Composé de carton et pâte.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
carton-pâte cartons-pâte
\kaʁ.tɔ̃.pɑt\

carton-pâte \kaʁ.tɔ̃.pɑt\ masculin

  1. Carton obtenu en traitant des déchets de carton et de chiffons.
    • On a décerné la médaille de bronze : à M. Romagnesi, pour un carton-pâte, propre au moulage des statues et plus durable que le plâtre. (Charles Dupin, Forces productives et commerciales de la France, 1827)
    • Les cartons-pâte absorbent promptement l’humidité, et lorsque les papiers sont secs, on les soumet de nouveau à la pression avec les cartons lustrés. (Alexandre Baudrimont, Dictionnaire de l’industrie manufacturière, commerciale et agricole, 1841)
  2. (Figuré) Décor grossièrement factice.
    • Elle honnit le carton-pâte et l’ornement en staff, l’orviétan des charlatans littéraires, le tarabiscotage des épithètes, qui sont trop souvent l’essentiel d’un livre consacré aux splendeurs factices d’un climat africain. (Pierre Mannoni, Les Français d’Algérie : vie, mœurs, mentalité, 1993)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Références[modifier]