carton-pâte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de carton et de pâte.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carton-pâte cartons-pâte
\kaʁ.tɔ̃.pɑt\

carton-pâte \kaʁ.tɔ̃.pɑt\ masculin

  1. Carton obtenu en traitant des déchets de carton et de chiffons.
    • On a décerné la médaille de bronze : à M. Romagnesi, pour un carton-pâte, propre au moulage des statues et plus durable que le plâtre. — (Charles Dupin, Forces productives et commerciales de la France, 1827)
    • Les cartons-pâte absorbent promptement l’humidité, et lorsque les papiers sont secs, on les soumet de nouveau à la pression avec les cartons lustrés. — (Alexandre Baudrimont, Dictionnaire de l’industrie manufacturière, commerciale et agricole, 1841)
  2. (Figuré) Décor grossièrement factice.
    • Elle honnit le carton-pâte et l’ornement en staff, l’orviétan des charlatans littéraires, le tarabiscotage des épithètes, qui sont trop souvent l’essentiel d’un livre consacré aux splendeurs factices d’un climat africain. — (Pierre Mannoni, Les Français d’Algérie : vie, mœurs, mentalité, 1993)
    • Le tout fait parfois assez carton-pâte, et pour cause : avant de devenir une base pédagogique, ce décor a été créé pour une émission de télé-réalité tournée en 2018 dans ce décor futuriste. — (Simon Leplâtre, « La Chine saisie par la folie martienne », Le Monde. Mis en ligne le 4 mai 2019)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]