décor

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : decor

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin decor (« convenance », « parure, ornement ») apparenté au verbe impersonnel decere (« il convient », « il sied ») qui a donné décent.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
décor décors
\de.kɔʁ\
Décor à l'italienne au théâtre de Pézenas
Décor de l'opéra Guillaume Tell, 1840
Décor de la pièce néerlandaise Domino, 2019

décor \de.kɔʁ\ masculin

  1. (Architecture) Ce qui enjolive, en parlant du papier, de la peinture, des ornements.
    • La porte du pullman de queue, fermée à clef, s'ouvrit : superbement, admirablement vide, la voiture offrait à ses visiteurs impromptus le plus admirable décor de marqueterie en bois de rose — jaune citron et carmin pâle — qui se pût imaginer. — (Pierre-Jean Remy, Orient-Express, vol.2, Albin Michel, 1984)
  2. (Théâtre) (Cinéma) Ensemble des installations, décorations, matériels, dans lesquels les acteurs d’une pièce de théâtre ou d’un film évoluent.
    • Le décor n’est pas encore prêt.
    1. (pluriel) L’ensemble des décorations d’un théâtre.
      • Les décors de cet opéra sont splendides.
  3. (Par extension) Aspect extérieur formé accidentellement par les choses de la nature.
    • […], Henri dégusta, quelques secondes, le spectacle désolant de ces ombres errantes et pataugeantes, semblables à des bêtes d'un autre âge, grouillant dans un décor diluvien. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    • Ces montagnes formaient à sa demeure un décor magnifique.
  4. (Par extension) (Figuré) (Familier) Tout ce qui entoure la chaussée d’une voie de circulation routière.
    • Aller dans le décor ; rouler dans le décor.
    • – Si on rentre dans les décors on sera bien avancé, patate !
      — (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)
  5. (Figuré) Ce qui apparaît à la vue ; apparence.
    • Dans les ombres du beau décor se distinguent vaguement toutes les richesses de la circonstance, les mystères de la génération, les enfers de la jalousie, tous les malheurs classiques des amants, et une foule de monstres sociaux, juridiques, pécuniaires, religieux, gynécologiques, terriblement conséquents avec eux-mêmes, et d'ailleurs fort bien liés entr'eux. — (Paul Valéry, Tel Quel, Gallimard, éd. 1943, p. 185)
    • La politique du Japon rappelle le caractère de ses habitants : aimable et pleine de sollicitude à la face du monde, elle opprime, vole et massacre de l'autre côté du décor. — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p. 14)
    • Yvon n'a pas perdu de temps pour dégueulasser le décor. Une carcasse de bagnole, des débris variés s'entassent près de l'ancien puits. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, éd. J-C Lattès, 1997)

Méronymes[modifier le wikicode]

décorations d’une pièce de théâtre
toile de fond

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français décor.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
décor
\ˈdeɪ.kɔː\
décors
\ˈdeɪ.kɔːz\

décor

  1. Variante de decor.