chiffon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1609)[1] De chiffe avec le suffixe -on. Le sens de « tissu léger » (souvent luxueux) provient de celui de « tissu sans apprêt »[2].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chiffon chiffons
\ʃi.fɔ̃\

chiffon \ʃi.fɔ̃\ masculin

  1. Mauvais linge, mauvais morceau d’étoffe ou rognure d’une étoffe neuve.
    • Sans doute que la serpillère est humide, car une fois l’opération de dépoussiérage terminée, l’homme la rhabille d’un chiffon blanc immaculé et achève le polissage de l’inox. (Metin Arditi, Dictionnaire amoureux de la Suisse, Plon, 2017)
    • Chercher, ramasser des chiffons.
    • Vendre des chiffons.
    • On fait du papier avec des chiffons broyés et réduits en pâte.
    1. (Textile) Crêpe légère et souple, souvent de soie.
      Robe en chiffon
      • On devra ajouter trois catégories : les tissus écrus, les tissus blancs chiffon, les tissus apprêtés. (Enquête, Traité de commerce avec l’Angleterre, t. IV, p. 607, XIXe s.)
      • Fabriquée en chiffon de soie pure et transparente, cette robe se présente dans son look merveilleusement élégant. La doublure souple en jersey lui confère son opacité. (Robe en chiffon de soie fraise)
    2. (Par métonymie) (Familier) Tout ajustement de femme qui ne sert qu’à la parure.
  2. (Figuré) (Familier) Écrit dont le contenu n’est d’aucune importance, d’aucune valeur, brouillon.
    • Ce n’est pas là un rapport circonstancié, ce n’est qu’un chiffon.
  3. (Figuré) Chose qui a perdu l’aspect qu’il devrait avoir.
    • Bébé, fais-moi penser à t’oublier,
      T’aider à ranger tout le linge sale,
      Mon cœur en chiffon au fond des malles
      (Zazie, Quelle chance, 2007)
  4. Morceau, bout, quignon.
    • Il n’en restait pas moins alerte dans sa pesanteur native, mêlant le plaisir et l’étude, jetant l’argent par les fenêtres, criant misère, dépensant un jour cinquante francs à son dîner, vivant le lendemain d’un chiffon de pain et d’une tablette de chocolat. (Maxime Du Camp, Souvenirs littéraires, t.1, Hachette, 1882, p.223)
    • Excusez le chiffon [petit bout de papier] sur lequel je vous écris, rien n’est plus rare que le papier en ce pays-ci. (P. L. Cour., Lett. I, 172)
    1. Bout de chou, Petit enfant ou très jeune fille.
      • Avouez, mon ancien ami, que la destinée de ce chiffon d’enfant [la descendante de Corneille] est singulière. (Voltaire, Lettre Cideville, 26 janvier 1763)
      • Le Roi parla de l’âge de Mademoiselle : « Comment, petit chiffon, s’écria-t-il, vous avez déjà quatorze ans ! » (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
  • Hippolyte-François, comte de Jaubert, Glossaire du centre de la France, Imprimerie et librairie centrales de Napoléon Chaix et Cie, Paris, 1864 (2e édition)
  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (chiffon), mais l’article a pu être modifié depuis.

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français chiffon.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chiffon
\Prononciation ?\
chiffons
\Prononciation ?\

chiffon \Prononciation ?\

  1. (Textile) Chiffon.
    • Her dresses are made from these marvelous chiffons.

Voir aussi[modifier]

  • chiffon sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Picard[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir le français chiffon.

Nom commun [modifier]

chiffon \ʃifɔ̃\ masculin

  1. Chiffon.

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I