chiffon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1609)[1] Dérivé de chiffe avec le suffixe -on. Le sens de « tissu léger » (souvent luxueux) provient de celui de « tissu sans apprêt »[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chiffon chiffons
\ʃi.fɔ̃\

chiffon \ʃi.fɔ̃\ masculin

  1. Mauvais linge, mauvais morceau d’étoffe ou rognure d’une étoffe neuve.
    • Sans doute que la serpillère est humide, car une fois l’opération de dépoussiérage terminée, l’homme la rhabille d’un chiffon blanc immaculé et achève le polissage de l’inox. — (Metin Arditi, Dictionnaire amoureux de la Suisse, Plon, 2017)
    • Chercher, ramasser des chiffons.
    • Vendre des chiffons.
    • On fait du papier avec des chiffons broyés et réduits en pâte.
    1. (Textile) Crêpe légère et souple, souvent de soie.
      Robe en chiffon
      • On devra ajouter trois catégories : les tissus écrus, les tissus blancs chiffon, les tissus apprêtés. — (Enquête, Traité de commerce avec l’Angleterre, t. IV, page 607, XIXe s.)
      • Fabriquée en chiffon de soie pure et transparente, cette robe se présente dans son look merveilleusement élégant. La doublure souple en jersey lui confère son opacité. — (Robe en chiffon de soie fraise)
    2. (Par métonymie) (Familier) Tout ajustement de femme qui ne sert qu’à la parure.
      • Les femmes aiment mieux croire à la science des chiffons qu’à la grâce et à la perfection de celles qui sont faites de manière à les bien porter. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
      • Elle croyait les hommes capables seulement de sentir l’effet d’une toilette, sans en comprendre les détails ingénieux. Quelques-uns, qui avaient l’intelligence du chiffon, la déconcertaient par un air efféminé et des goûts équivoques. Elle se résignait à ne voir apprécier les élégances de sa mise que par des femmes, qui y apportaient un esprit petit, de la malveillance et de l’envie. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 145)
  2. (Figuré) (Familier) Écrit dont le contenu n’est d’aucune importance, d’aucune valeur, brouillon.
    • Ce n’est pas là un rapport circonstancié, ce n’est qu’un chiffon.
    • La réponse de Haushofer n’est guère encourageante : les responsables britanniques considèrent tous un traité signé avec Hitler comme un simple chiffon de papier, et « dans l’ensemble du monde anglo-saxon, le Führer est considéré comme l’envoyé du diable sur terre ». — (François Kersaudy, Les secrets du Ⅲe Reich, Éditions Perrin, 2013, ISBN 978-2-262-03752-9)
  3. (Figuré) Chose qui a perdu l’aspect qu’il devrait avoir.
    • Bébé, fais-moi penser à t’oublier,
      T’aider à ranger tout le linge sale,
      Mon cœur en chiffon au fond des malles
      — (Zazie, Quelle chance, 2007)
  4. Morceau, bout, quignon.
    • Il n’en restait pas moins alerte dans sa pesanteur native, mêlant le plaisir et l’étude, jetant l’argent par les fenêtres, criant misère, dépensant un jour cinquante francs à son dîner, vivant le lendemain d’un chiffon de pain et d’une tablette de chocolat. — (Maxime Du Camp, Souvenirs littéraires, t.1, Hachette, 1882, p.223)
    • Excusez le chiffon [petit bout de papier] sur lequel je vous écris, rien n’est plus rare que le papier en ce pays-ci. — (P. L. Cour., Lett. I, 172)
    1. Bout de chou, Petit enfant ou très jeune fille.
      • Avouez, mon ancien ami, que la destinée de ce chiffon d’enfant [la descendante de Corneille] est singulière. — (Voltaire, Lettre Cideville, 26 janvier 1763)
      • Le Roi parla de l’âge de Mademoiselle : « Comment, petit chiffon, s’écria-t-il, vous avez déjà quatorze ans ! » — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • chiffon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
  • Hippolyte-François, comte de Jaubert, Glossaire du centre de la France, Imprimerie et librairie centrales de Napoléon Chaix et Cie, Paris, 1864 (2e édition)
  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (chiffon), mais l’article a pu être modifié depuis.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français chiffon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chiffon
\Prononciation ?\
chiffons
\Prononciation ?\

chiffon \Prononciation ?\

  1. (Textile) Chiffon.
    • Her dresses are made from these marvelous chiffons.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • chiffon sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Picard[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir le français chiffon.

Nom commun [modifier le wikicode]

chiffon \ʃifɔ̃\ masculin

  1. Chiffon.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I