brouillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de brouiller avec le suffixe -on.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brouillon brouillons
\bʁu.jɔ̃\

brouillon \bʁu.jɔ̃\ masculin

  1. Premier jet de ce qu’on écrit d’abord sur le papier pour le mettre ensuite au net.
    • En plus de sa machine arithmétique, la première contribution importante de Leibniz aurait été, aux yeux de Huygens, la quadrature arithmétique du cercle, dont Leibniz avait rédigé le premier brouillon en octobre 1674. — (Javier Echeverría, en préface de : Gottfried Wilhelm Leibniz, La caractéristique géométrique, Vrin, 1995, p.27)
    • Un cahier de brouillons.
  2. Le papier même sur lequel on a écrit le brouillon.
    • Les deux officiers avaient trouvé plusieurs clés USB, ainsi que trois disques durs externes et des brouillons de formules mathématiques, certainement le fruit des recherches du défunt chercheur. — (Mirabelle C. Vomscheid, Meurtres à la Pépinière, BoD/Books on Demand, 2014, chap. 20)
  3. (Comptabilité) Brouillard.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brouillon brouillons
\bʁu.jɔ̃\

brouillon \bʁu.jɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : brouillonne)

  1. (Familier) Personnage qui manque d'ordre, de rigueur.
    • Il s’en alla ; puis il rouvrit la porte, et dit encore d’une voix impérieuse :
      — Surtout, défiez-vous d’Aristide, c’est un brouillon qui gâterait tout. Je l’ai assez étudié pour être certain qu’il retombera toujours sur ses pieds. Ne vous apitoyez pas ; car, si nous faisons fortune, il saura nous voler sa part.
      — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 101)
    • Après le plaisir d'être apprécié par les gens intelligents, il n'y en a pas de plus grand que celui de n'être pas compris par les brouillons qui ne savent exprimer qu'en charabia ce qui leur tient lieu de pensée ; […]. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
  2. (Rare) Personnage qui aime à brouiller les gens entre eux, à créer la discorde.
    • — Oh ! sire, dit l’amiral, la reine Catherine…
      — Est une brouillonne. Avec elle il n’y a pas de paix possible. Ces catholiques italiens sont enragés et n’entendent rien qu’à exterminer.
      — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre III)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin brouillon
\bʁu.jɔ̃\
brouillons
\bʁu.jɔ̃\
Féminin brouillonne
\bʁu.jɔn\
brouillonnes
\bʁu.jɔn\

brouillon \bʁu.jɔ̃\

  1. Qui manque d’ordre.
    • Cet avocat est très brouillon, il gâte les meilleures causes.
    • C’était une jolie fille aux cheveux bouclés, au visage parsemé de taches de rousseur. Jasselin la trouvait un peu brouillonne, manquant de rigueur, on ne pouvait pas compter sur elle à 100 % pour une tâche demandant de la précision. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 299)
    • Bref, entre impératifs économiques et absolue nécessité de sécurité sanitaire, le problème est difficilement soluble sans intervention massive de l’État. Et le message brouillon de l’exécutif, qui craint de payer très cher son manque d’anticipation sur les équipements de protection, ne fait que renforcer le flou. — (Mathias Thépot, « "On veut protéger nos gars" : dans le BTP, la reprise des activités entraîne malaise et incompréhension », article paru sur marianne.net le 10 avril 2020 ; consulté le 14 avril 2020)
  2. Qui manque de netteté dans les idées et qui s’embrouille dans ses discours.
    • Un esprit brouillon.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]