centaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (Date à préciser) Féminin du latin centenus. (fin XIIe siècle) centeine.
(Nom 2) (Date à préciser) Ce nom vient-il de ce que le nombre des tours d’un écheveau est souvent de cent, ou un multiple de cent ? L’orthographe sentaine, sentène ne s’y accorde pas facilement[1]. On remarquera[1] que, dans les dictionnaires de la fin du XVIe siècle (Oudin, Cotgrave), se trouve centine avec le sens de « moyeu de roue », l’italien a centina (« cintre »). Probablement apparenté à ceinte, ceindre.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
centaine centaines
\sɑ̃.tɛn\

centaine \sɑ̃.tɛn\ féminin

  1. Un nombre de cent ou environ.
    • À la centaine, par centaines : En grande quantité.
    • La place Kléber, du matin au soir, n’est plus qu’un garage ouvert où se parquent des centaines d’automobiles. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À la fin du XIXe siècle, c’est toute une population qui vit du hareng à Boulogne-sur-Mer : outre les équipages de la centaine de harenguiers, il y a les saleurs, les fileuses, les tonneliers qui concourent à cet âge d’or. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pp. 30-31)
    • Une centaine d’hommes gisent sur le pavé ; les uns sont tués roides, d’autres atteints mortellement. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • À la fin du mois, je pouvais apporter à ma femme, une centaine de francs, qu’elle dépensait aussitôt en pommades, en glycérine, en menus objets avec lesquels elle se parait, se maquillait, se pomponnait. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Aux élections générales de 1837, Cobden se porta candidat à Stockport. Il lui manqua une centaine de voix pour être élu. — (C. Lavollée, Richard Cobden, Revue des Deux Mondes, tome 58, 1883)
  2. (Mathématiques) Dizaine de dizaine.
    • Il y a une erreur dans les centaines, à la colonne des centaines.
    • Chiffre des centaines : Celui qui occupe le troisième rang à la gauche des unités.
  3. Cent ans.
    • Il atteindra la centaine : Il est d’une constitution, d’une santé qui lui assurent une longue vie.

Abréviations[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]


Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
centaine centaines
\sɑ̃.tɛn\

centaine \sɑ̃.tɛn\ féminin

  1. (Histoire des techniques) Brin de fil ou de soie qui lie l’écheveau.
    • Perdre la centaine : Ne plus savoir où l’on en est.
  2. (Marine) Liure pour tenir les paquets de petits cordages.

Variantes[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a et b « centaine », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage